Nexenture propulse les salariés en ambassadeurs d’entreprise


Le lundi 15 avril 2019 | Marque employeur
Nexenture propulse les salariés en ambassadeurs d’entreprise - D.R.
Booster l’engagement des collaborateurs sur les axes majeurs de la stratégie d’entreprise : c’est le nouveau dada d’Etienne Ageneau, qui a quitté son poste de directeur de la transformation RH d’Eram et DRH des filiales du groupe pour devenir, en mars 2019, le directeur conseil de la start-up Nexenture

Quelle est la genèse de Nexenture ?   

La société a été créée il y a 10 ans, à l’initiative d’étudiants de Normal Sup, dont Maxime Vignon, son actuel directeur général. La start-up a pris sonessor en 2015 en lançant Iday. Cette solution permet aux dirigeants d’embarquer, une journée dans l’année, l’ensemble de leurs salariés dans la vision stratégique de l’entreprise. Durant 24h, via un réseau social dédié, l’ouvrier comme le cadre partagent leurs idées et proposent des solutions sur les enjeux clés de l’entreprise. Cet outil de l’ordre de l’évènementiel a déjà été utilisé par une centaine d’entreprises dont Yves Rocher, Orangina… Son taux d’engagement de 70 % démontre la volonté des salariés de s’impliquer dans le business model de leur entreprise. De ce constat est née, il y a 9 mois, « Tous Ambassadeurs », une application mobile qui leur permet désormais d’agir, par thématique, sur tous les axes majeurs du développement de l’entreprise.   

Quelles sont les spécificités de cette application ?

L’application mobile s’articule autour de 4 axes : « Tous influenceurs », « Tous vendeurs », « Tous recruteurs » et « Tous acteurs ». Via ces rubriques, le collaborateur relaye, sur les médias sociaux, l’actualité de son entreprise, valorise ses produits, recherche un talent pour un poste à pourvoir et peut exprimer son feedback sur des sujets sélectionnés par la direction. Chaque salarié dépasse les missions qui le cantonnent à sa fiche de poste et s’investit au cœur du business model de son entreprise. Il l’incarne et participe à sa création de valeur. Cela valorise la marque employeur. Pour chacune de ces dimensions, des campagnes sont organisées en interne, en fonction des besoins et de l’actualité de l’entreprise. Leur objectif : susciter l’engagement des collaborateurs par l’intermédiaire d’un système de valorisation et de récompenses à l’instar de badges spécifiques : l’« Influenceur d’Or », le « Vendeur d’Elite »… 

Quels avantages offre-t-elle ?

Il existe déjà, sur le marché, des solutions sur la cooptation, la prise de décision collaborative… « Tous Ambassadeurs » est la seule qui regroupe autant de fonctionnalités sur l’engagement. Lorsque je travaillais au sein d’Eram, nous avons utilisé l’application. Avec « Tous influenceurs », 40 % des membres de nos équipes ont ainsi relayé nos campagnes promotionnelles sur les réseaux sociaux. L’application nous a également permis d’ajuster nos offres commerciales, d’améliorer les échanges entre nos différents services. Si l’on prend l’exemple des ESN quifont face à une guerre des talents, l’outil multiplie par 20 le nombre de candidatures reçues. Via l’application, l’actualité d’une entreprise génère, par ailleurs, de 1500 à 2000 connexions sous l’influence des collaborateurs. 

Gérald Dudouet

Transférer cet article à un ami