Les 5 entreprises préférées des étudiants et des jeunes diplômés


Le mardi 08 juillet 2014 | Marque employeur
Les 5 entreprises préférées des étudiants et des jeunes diplômés - D.R.
En plus de révéler un classement des entreprises considérées comme des employeurs de référence par les étudiants et les jeunes diplômés, une enquête réalisée par l’agence Quatre Vents dévoile les critères qui les encouragent à envoyer leurs candidatures et les canaux de recherche qu’ils plébiscitent

L’agence de marketing RH Quatre Vents a, elle aussi, décidé de surfer sur la vague des classements. Mais à sa façon, c’est-à-dire avec une méthodologie différente de celle du classement Universum, qui publie, chaque année pour la France et l’Europe, le classement des entreprises où les jeunes rêvent de travailler. L’objectif de cette étude est d’aider les entreprises à mesurer la puissance de leur marque employeur auprès des jeunes. « Nous avons demandé à cette cible quels étaient, à leurs yeux, les employeurs de référence parmi une liste de 89 entreprises publiques et privées que nous avons constituée et qui avaient des volumes de recrutement substantiels. Nous avons donc écarté les sociétés qui font fantasmer mais qui ne recrutent pas en France comme Google, qui se retrouve souvent dans le top 10 des autres classements », explique Eric Matarasso, directeur associé de l’agence.

Microsoft, Total et L’Oréal : les chouchous

Réalisée en mars et avril derniers auprès de 2070 étudiants en école d’ingénieurs, de management et anciens élèves justifiant de 6 ans d’expérience maximum, la première édition de l’enquête dévoile le classement suivant, tous profils de répondants confondus :

  1. Microsoft
  2. Total
  3. L’Oréal
  4. Airbus Group
  5.  Nestlé

La composition de ce classement varie toutefois en fonction du type de profils sondés. Pour les ingénieurs (étudiants et diplômés), Total, EDF et Thalès forment le trio de tête des entreprises considérées comme des employeurs de référence tandis que pour les managers, les groupes  Microsoft, L’Oréal et Nestlé sont les grands gagnants. Des disparités sont également visibles lorsque les résultats sont classés en fonction de la catégorie (A, B et C) des écoles auxquelles les étudiants ou jeunes diplômés sont rattachés. Chez les ingénieurs issus d’établissements prestigieux par exemple (catégorie A), Safran figure à la seconde place du classement, alors que le groupe n’est qu’en 17e position du classement global.

L’intranet des écoles, le canal préféré des jeunes

D’après l’étude de Quatre Vents, les jeunes considèrent le secteur d’activité (67 %), la dimension internationale (59 %), l’image et la réputation (58 %) comme les principaux facteurs les encourageant à envoyer leurs candidatures. A noter que la politique RH n’arrive qu’en 7e position des 13 critères de choix, avec 36 % des réponses. Autre enseignement de ce la première édition de ce baromètre : « c’est à partir de l’intranet de leur école ou de leur université que la majorité des jeunes - 63 % - convergent vers les sites carrières des entreprises », précise Eric Matarasso. Suivent ensuite les relations (52 %), les forums écoles (46 %), les jobboards (41 %), la notoriété globale (39 %) puis, loin derrière, les réseaux sociaux (23 %), pourtant considérés, par les entreprises, comme le canal idéal pour toucher les jeunes candidats.

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami