La Caisse d’Epargne IDF attire les jeunes talents via Spotify


Le mardi 18 février 2020 | Marque employeur
La Caisse d’Epargne IDF attire les jeunes talents via Spotify - D.R.
Dans un contexte tendu de recrutement, la Caisse d’Epargne IDF part chercher la nouvelle génération sur son propre terrain digital. Elle a investi la plateforme de musique en streaming Spotify pour valoriser sa marque employeur. Teddy Bisson, responsable développement RH à la Caisse d’Epargne Ile-de-France, précise les enjeux de cette stratégie.

Quels écueils rencontrez-vous pour capter les générations Y et Z dans vos processus de recrutement?

Comme beaucoup d’entreprises, nous nous sommes reposés pendant longtemps sur nos acquis et notre notoriété car les candidats venaient à nous. Nous avions ainsi perdu l’habitude de nous marketer. Cette nouvelle génération ne va pas naturellement vers les employeurs et notamment vers la banque de détail qui offre pourtant de belles opportunités de recrutement et de carrière. Nous sommes désormais dans l’obligation de nous rendre visibles et même d’aller chercher ces jeunes talents. Dans les faits, ces évolutions sont positives car elles ont permis de nous interroger sur nos pratiques, nos métiers et de nous repositionner sur du 360. Nous sommes rentrés dans une culture du feedback, tout d’abord en interne auprès de nos collaborateurs, puis aujourd’hui avec nos candidats. Nous sommes très attentifs à leurs attentes, leurs besoins, et à leur quête de simplicité et d’efficacité dans les processus de recrutement.

Quelle stratégie la Caisse d’Epargne IDF a-t-elle mise en place pour communiquer auprès de cette cible ?

Nous sommes bien entendu présents sur l’ensemble des réseaux sociaux traditionnels, qu’ils soient professionnels tels que Viadeo et LinkedIn, ou spécialisés comme Dogfinance et Linkfinance, mais aussi depuis quelques mois sur des canaux de communication très populaires auprès de la cible jeune.
Nous nous sommes ainsi lancés sur Instagram mi-2018 pour promouvoir nos offres, sur Snapchat en juin 2019 et enfin sur Spotify en septembre 2019. Pour attirer cette nouvelle génération, nous nous appuyons sur des messages courts, concrets et basés sur l’émotion. Sur Instagram et Snapchat, les vidéos renvoient vers une landing page qui propose dès le premier clic une expérience candidat très simple. Un numéro de téléphone, une adresse mail et un nom suffisent pour déposer sa candidature. Les rôles sont aujourd’hui inversés, puisque c’est nous qui prenons désormais le lead sur l’échange avec le candidat dans une démarche de prospection téléphonique.
Nous prenons ainsi contact avec lui s’il a poussé sa candidature jusqu’au bout afin de lui donner envie de nous rejoindre ou de le préparer au processus de recrutement. S’il a abandonné la démarche en cours de route, nous sommes en mesure de renforcer notre visibilité auprès de lui grâce au recrutement programmatique et à un procédé de retargeting.

Quels sont les atouts d’un canal de communication tel que Spotify ?

Aujourd’hui, de plus en plus de consommateurs de contenus audio quittent la radio pour les plateformes de streaming musical. Il nous est donc paru indispensable d’y déplacer également notre communication afin de véhiculer une image moderne de notre marque employeur. Nous cherchons à surprendre nos cibles car nous n’entendons pas encore pour le moment d’autres recruteurs communiquer sur Spotify. Et, contrairement à Snapchat, nous pouvons définir un périmètre régional pour la diffusion de nos campagnes.
Notre objectif est d’être présent sur l’ensemble des réseaux et des moyens de communication qui sont mis à notre disposition, de pouvoir toucher un maximum de cibles, et in fine d’attirer un panel de candidats qui soit représentatif de la société. Nous commençons aussi à nous intéresser à TikTok, une autre application très populaire auprès de la cible jeune.

Quel bilan tirez-vous de vos campagnes de recrutement sur ces réseaux non conventionnels ?

Au vu des résultats, la stratégie est plus que gagnante puisque nos campagnes de recrutement mises en place sur l’ensemble des réseaux sociaux au cours du dernier quadrimestre nous ont permis de recruter autant de nouveaux collaborateurs que sur les huit premiers mois de l’année.
Sur l’année 2019, nous avons même doublé nos recrutements par rapport à 2018. Ces campagnes ont généré des flux importants sur notre site carrière. Ainsi, sur la période du 26 août au 25 novembre, nos messages ont été vus 11,74 millions de fois sur l’ensemble des réseaux (dont 4,8 millions sur Snapchat et 350 263 sur Spotify), générés 132 030 visites, et permis de recevoir plus de 7000 CV.

Par Stéphanie Marpinard

 

 

Transférer cet article à un ami