A la BPCE, les candidats ont 10 minutes pour convaincre !


Par Aurélie Tachot | le jeudi 15 novembre 2018 | Marque employeur
A la BPCE, les candidats ont 10 minutes pour convaincre !

Entre la recherche d’emploi et la recherche de l’âme sœur, il n’y a qu’un pas que BPCE franchit volontiers ! Début octobre, le groupe bancaire a organisé une session de « speed meeting » sur les métiers de l’IT. Une soirée intitulée « Adopte ta boite » au cours de laquelle 110 candidats préalablement qualifiés ont eu 10 minutes pour convaincre des recruteurs.

La quête d’un emploi s’apparente-t-elle à la quête du prince charmant ? Pour le groupe BPCE, qui évolue dans un secteur connu pour son formalisme, la réponse est oui ! Afin de donner un maximum de visibilité à ses postes en informatique, les recruteurs des cinq entités IT du groupe (Informatique Banque Populaire, IT-CE, DSI Natixis, BPCE-IT et BPCE SA) ont organisé un dispositif de recrutement appelé « Adopte ta boite ». Un clin d’œil au site de matching affinitaire « Adopte un mec ». "Nous avions l’envie commune de communiquer sur nos besoins en matière de recrutement et de montrer notre palette de métiers informatiques", explique Isabelle Aubry, directrice emploi et carrière de la filiale IT-CE, spécialisée dans l’édition de logiciels informatiques. A mi-chemin entre le salon de recrutement et l’afterwork, cet évènement parisien ciblait essentiellement les jeunes diplômés (jusqu’à trois ans d’expérience). L’objectif ? Pourvoir 150 postes vacants dans le groupe, essentiellement en CDI. "L’enjeu était d’ouvrir nos portes et de permettre aux candidats de rencontrer nos collaborateurs", précise-t-elle. Mais pas n’importe quel candidat… "Nous avons confié à Dogfinance le soin de sourcer les profils en informatique en lien avec nos postes. Sur les 200 candidats, nous en avons présélectionné 160, notamment des ingénieurs production, ingénieurs réseaux, business analyst, développeurs…", raconte-t-elle.

« Une liberté de ton appréciée de la génération Y »

Durant la soirée, les 110 candidats finalement présents ont eu plusieurs occasions de s’imprégner des valeurs des entreprises. Des conférences et des ateliers sur des thématiques métiers (l’agilité, le développement…) leur ont permis de comprendre les sujets qui intéressent les équipes IT du groupe. Les collaborateurs avaient également apporté des prototypes de leur laboratoire d’innovation pour dévoiler certains de leurs projets. Les candidats ont enfin pu présenter leur parcours à un professionnel RH et un manager, au cours d’un entretien de 10 minutes. Un laps de temps volontairement court. "Cette opération était une première étape. La suivante consiste à faire entrer les candidats intéressés dans un processus de recrutement classique, c’est-à-dire à les recevoir au cours d’un entretien avec un RH, puis avec un manager et, selon le processus de recrutement en vigueur dans l’entreprise, à leur faire passer des tests de personnalité", détaille Isabelle Aubry. En interne, cette « opération séduction », qui a permis au groupe BPCE d’asseoir sa marque employeur, a également trouvé de l’écho. Au total, une quarantaine de collaborateurs ont accepté de participer à cette soirée. Autant d’éléments qui encouragent les entités IT du groupe BPCE à réitérer l’expérience. "Dans un marché de l’emploi très concurrentiel, il est important d’ouvrir nos portes et de donner envie aux candidats de nous rejoindre, via un évènement permettant une liberté de ton appréciée par la génération Y", conclut-elle.

Transférer cet article à un ami