PayFit intègre un QR code aux bulletins de paie


Le mardi 25 juin 2019 | Logiciels de paie
PayFit intègre un QR code aux bulletins de paie - D.R.

Depuis le mois d’avril, le logiciel de gestion de paie et de ressources humaines PayFit ajoute un QR code sur les bulletins de salaire qu’il édite.Une fonctionnalité qui permet de vérifier, en quelques secondes, la véracité du document et de faciliter les démarches administratives qui les nécessitent. 

PayFit ajoute une nouvelle corde à son arc. En proposant un QR code sur chaque fiche de paie générée pour le compte de ses clients, la start-up complète sa solution de gestion des ressources humaines d’une fonctionnalité gratuite, susceptible de faire gagner du temps aux entreprises comme aux salariés. « Le QR code permet à n’importe quelle personne ayant le bulletin de salaire devant les yeux de vérifier en quelques secondes sa conformité. Une fois scanné, via son smartphone, il délivre immédiatement le nom de l’employé, celui de l’entreprise ainsi que son numéro de SIRET, le montant net et brut ainsi que le mois et l’année d’édition  », détaille Florian Fournier, co-fondateur de PayFit. Garantie d’authenticité pour les 3000 clients qui utilisent la solution, le QR code imprimé sur les bulletins de paie est également un gage de sécurité pour toutes les administrations et les agences immobilières qui vérifient souvent leur véracité. « Ces dernières recensent, en moyenne, entre 3 et 5 % de bulletins falsifiés malgré une dizaine de points de contrôle comme la rationalité des charges sociales, la cohérence des cumuls… Elles n’ont pas de système à proprement parler qui leur permet d’avoir la certitude d’être face à un vrai bulletin de salaire », commente-t-il. 

60 000 salariés bénéficient du QR code

Avec ce dispositif, chacun tire son épingle du jeu. « Un salarié, dont le QR code s’affiche sur son bulletin dans le cas d’une demande de location de logement, bénéficie d’une longueur d’avance sur un quémandeur qui n’en présente pas. Son dossier sera plus rapidement traité, plus rassurant et donc à même d’être retenu » explique le co-fondateur de PayFit. Du côté des administrations, parfois contraintes de contacter les entreprises d’où proviennent les bulletins, la présence du QR code fait également gagner du temps à chacun. Pour l’instant, 60 000 salariés voient, depuis avril, leur fiche de paie agrémentée de ce dispositif. Un chiffre qui devrait progresser au vu du déploiement de PayFit. La start-up, déjà présente en France, en Allemagne, en Espagne et en Angleterre, prendra d’assaut l’Italie en janvier 2020. Elle devrait doubler ses effectifs d’ici l’année prochaine en passant de 270 à 500 collaborateurs. « Afin de parfaire notre offre, nous travaillons actuellement au développement de l’application mobile de notre solution. Les salariés pourront ainsi accéder, depuis leur smartphone, à toutes ses fonctionnalités », conclut Florian Fournier.  

Gérald Dudouet

Transférer cet article à un ami