« Taleo et Jobpartners réunis travaillent avec 55% des clients du CAC 40 », Patrice Barbedette, Taleo


Le vendredi 04 novembre 2011 | Gestion des talents
« Taleo et Jobpartners réunis travaillent avec 55% des clients du CAC 40 », Patrice Barbedette, Taleo

Jusqu’en juin dernier, Patrice Barbedette était le fondateur et Chief Operations Officer de Jobpartners, acteur historique de la gestion des RH et du recrutement. Mais depuis le rachat de Jobpartners par Taleo – leader mondial des solutions de gestion des talents – pour un montant de 26 millions d’euros, il a rejoint la direction de cette firme américaine qui a décidé de renforcer sa position sur le marché européen. Retour sur cette acquisition avec celui qui répond désormais au titre de vice-président en charge des comptes stratégiques et des partenariats pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique chez Taleo.

Quels sont les bénéfices de cette acquisition pour Taleo et pour            Jobpartners ?
La motivation principale de Taleo était d’augmenter sa puissance de feu en Europe en bénéficiant de l’expertise des salariés de Jobpartners, afin de compléter sa propre expertise sur d’autres marchés. Pour Jobpartners, c’était une belle sortie dans le sens où cela nous permet de travailler avec le leader mondial sur le marché du Talent Management et de rejoindre un groupe qui a plus de 5 000 clients. Les deux groupes réunis ont un impact sur le marché beaucoup plus important puisqu’on travaille avec 55 % des clients du CAC 40.

Les solutions Jobpartners vont-elles disparaître ?
Des analyses sont en cours pour identifier le meilleur des deux solutions. L’idée est d’ajouter aux solutions Taleo existantes les quelques différences fonctionnelles qu’il pouvait y avoir dans les solutions Jobpartners de façon à les bonifier. Il s’agit en fait de renforcer l’ADN européen dans les solutions Taleo.

Comment se passe l’intégration ?
Elle est très aisée dans la mesure où Taleo et Jobpartners partageaient une culture et un business model assez identiques. Des deux côtés, nous étions focalisés sur les grands comptes internationaux et sur des solutions flexibles et configurables avec un focus important sur la compréhension des particularités propres à chaque client. Nous parlons un langage commun et avons des méthodes de travail relativement proches ce qui simplifie les choses. D’ailleurs, les clients de Jobpartners me semblent extrêmement rassurés sur la continuité du service.

Quels sont les projets et ambitions de Taleo dans les prochains mois ?
Aujourd’hui, le positionnement de Taleo tourne réellement autour de la Talent Intelligence, à savoir permettre aux entreprises de collecter le plus de données possibles sur leurs candidats ou salariés en un seul endroit et de façon tout à fait intégrée. L’objectif est de les analyser et de mettre en place les actions adéquates pour une meilleure performance de l’entreprise. A l’avenir, il faut que cette solution soit aussi totalement intégrée dans la façon de travailler des différents acteurs. Nous travaillons donc à ce que de plus en plus de fonctionnalités soit accessibles depuis un smartphone ou une tablette pour que l’utilisation soit la plus naturelle possible et qu’elle ne soit en rien une contrainte.

Propos recueillis par Fiona Collienne

Transférer cet article à un ami