Popei, l’outil de gestion des missions handicap


Le mardi 02 mars 2010 | Gestion des talents
Popei, l’outil de gestion des missions handicap

La toute première plate-forme de gestion des missions handicap a été lancée fin 2009. Développé depuis plus d’un an, l’outil baptisé POPEI vient combler un important besoin des entreprises, selon son concepteur, Carea5/YutoKintumi.

Embauche directe, maintien dans l’emploi ou encore orientation des achats vers le secteur protégé pour acquérir des Unités Bénéficiaires… La mise en œuvre d’une politique emploi et handicap peut s’avérer très complexe lorsque les entreprises sont constituées de plusieurs établissements, d’où la naissance de POPEI.

« Cet outil permet de comptabiliser facilement la Déclaration annuelle obligatoire d'emploi des travailleurs handicapés (D.O.E.T.H). Il produit des indicateurs mois après mois pour que les sociétés aient un bon suivi en la matière », explique Olivier Prentout, directeur associé chez Carea5/YutoKintumi.

La plate-forme aide également les sociétés à calculer rapidement quelle contribution elles devront payer à l’AGEFIPH, advenant qu’elles n’aient pas atteint l’obligation légale de 6 % de travailleurs en situation de handicap.

« Nous ciblons les entreprises qui ont entre 3 000 et 20 000 salariés. Bien souvent, elles n’ont pas d’outil pour cet enjeu qui se situe à la croisée des RH et des achats », affirme le directeur associé.

Un important gain de temps

Carea5/YutoKintumi estime que les sociétés optimiseront la gestion de leur mission handicap en utilisant POPEI. Selon Olivier Prentout, beaucoup de recruteurs perdent notamment un temps précieux à essayer de gérer les Unités Bénéficiaires sur des systèmes Excel complexes.

« L’outil s’occupe de tous les indicateurs. Il compile le taux d’embauche des travailleurs handicapés mensuellement pour éviter les mauvaises surprises à la période de déclaration », explique-t-il.

La plate-forme fonctionne en mode locatif. Les clients doivent d’abord débourser 8 000 euros pour des frais de création. L’abonnement est facturé en fonction de la taille de l’entreprise à un coût variant entre 2 000 et 30 000 euros.

POPEI suscite déjà fortement l’intérêt d’après Carea5 qui prévoit conclure des partenariats avec 50 sociétés d’ici la fin de l’année.

Jean-Michel Nahas

Transférer cet article à un ami