Les outils d’évaluation de la personnalité n’offrent que des indicateurs pour Nicolas Massy


Le mercredi 12 novembre 2008 | Logiciel RH
Les outils d’évaluation de la personnalité n’offrent que des indicateurs pour Nicolas Massy

Nicolas Massy, directeur général du cabinet Attitudes, tout comme ses consultants, a systématiquement recours à des tests de personnalité et des questionnaires de motivation professionnelle, quel que soit le recrutement.

 

En quoi consiste votre politique en matière d’outils d’évaluation des compétences ?

 

Pour nous, au-delà de la compétence, c’est la personnalité qui donne la richesse d’un collaborateur. Les outils d’évaluation nous permettent de déceler des informations qu’un entretien seul n’aurait pu mettre en évidence. Le test en lui-même n’est pas une fin en soi. C’est un support, un outil d’aide au dialogue. Après chaque test, nous recevons à nouveau le candidat et lui restituons les résultats. C’est ce dialogue qui nous permet de déterminer si la personne pourra correspondre au profil et surtout s’intégrer dans l’entreprise.

 

Avez-vous recours aux mêmes tests pour tous les profils ?

 

Nous utilisons des outils d’évaluation de la personnalité croisés avec des questionnaires de motivation sur l’ensemble de nos recrutements. Pour certains profils, ces tests sont plus spécifiques. C’est notamment le cas pour les commerciaux et les managers. Les premiers passent un test d’aptitudes commerciales et de connaissance des techniques de vente. Les seconds sont évalués avec un outil du style managérial. Dans ces fonctions, la personnalité est un élément primordial.

 

Comment pouvez-vous juger de la fiabilité de ces tests ?

 

Nous n’utilisons que des outils homologués. Ils sont mis en œuvre par des psychologues du travail ou des personnes qui ont été formées et habilitées. Et puis ces tests ne nous offrent que des indicateurs. C’est le débriefing avec le candidat qui nous permet d’affiner les résultats. Par ailleurs, depuis quatre ans, nous les utilisons aussi dans le cadre de la formation. En prenant du recul sur son potentiel, une personne peut développer ses compétences d’une manière plus efficace.

Transférer cet article à un ami