Est-il possible d’évaluer le potentiel d'un candidat ?


Le mardi 18 novembre 2008 | Logiciel RH
Est-il possible d’évaluer le potentiel d'un candidat ?

« Qui existe en puissance, qui exprime une possibilité » : vaste définition que celle du potentiel. Une notion si abstraite qu’elle semble bien difficile à évaluer. Pourtant psychologues du travail et consultants en cabinet de recrutement s’y attachent de plus en plus. Cette notion si complexe serait déterminante pour la bonne intégration d’un futur collaborateur.

 

« Le potentiel n’a de sens que s’il est envisagé par rapport à un poste donné. La culture de l’entreprise, son organisation, les compétences recherchées pour le poste : tous ces facteurs demandent d’être analysés », précise Christian Malécot, directeur de l’activité RPO du cabinet Escot Sourcing.

 

Mais pour mesurer le potentiel, évaluer la personnalité ne suffit pas. Il faut également s’attacher aux aptitudes intellectuelles et aux leviers de motivation du candidat. « En étudiant ces trois axes, nous obtenons des indicateurs suffisamment fins », affirme David Bernard, psychologue fondateur de la société AssessFirst. La nuance est là ! Des indicateurs, des pistes, des informations qui ne prennent sens qu’une fois étudiées avec la personne testée. C’est le dialogue qui permet d’affiner quels seront les comportements, les besoins, les performances futures : le potentiel du candidat dans le poste envisagé.

 

Potentiel et formation

 

Dans un poste précis mais aussi pourquoi pas dans un contexte de développement personnel. Les outils d’évaluation de la personnalité couplés à des questionnaires de motivation sont ainsi utilisés depuis plusieurs années dans le cadre de la formation. « Ces indicateurs sont d’une grande richesse, précise Nicolas Massy, consultant associé du cabinet Attitudes. En connaissant ses moteurs, son fonctionnement, ses points forts comme ses points faibles, une personne peut s’orienter de manière beaucoup plus précise et efficace. »

 

Transférer cet article à un ami