Sopra Group va racheter HR Access


Par Gaëlle Fillion | le vendredi 22 février 2013 | Logiciel de paie
Sopra Group va racheter HR Access

Coup de théâtre sur le marché des éditeurs RH. Le géant européen du conseil et services technologiques, Sopra Group, annonce son intention d’acquérir l’éditeur HR Access. Déjà bien implanté sur le terrain de la gestion du temps et de la formation grâce à sa solution Pléiades, le groupe entend renforcer sa position sur le marché de l’édition en général, et des RH en particulier, en bénéficiant de l’expertise de HR Access sur un segment clé : la paie.

Une transaction officialisée fin mars

D’un côté il y a HR Access, acteur historique sur le marché de la gestion de la paie et des RH, fort d’un un CA de 85 M€ en 2010, 1300 collaborateurs dans 54 pays…et une forte présence en France avec de nombreuses références dans le secteur public et parmi les entreprises du CAC 40. En 2003, l’éditeur français était racheté à IBM par le groupe américain Fidelity, qui décide aujourd’hui de s’en séparer. Le marché n’était-il pas assez rentable ?

De l’autre, Sopra, group coté qui rassemble 14 300 personnes en Europe sur les métiers du conseil IT, de l’intégration et de l’édition pour un CA de plus de 1,2 Milliard d’euros en 2012.  Il développe et implémente notamment des solutions destinées aux secteurs de la banque, de l’immobilier mais aussi des RH : un marché stratégique sur lequel il renforce donc significativement ses positions. Le projet de rachat de 100 % du capital de HR Access marque en effet volonté du groupe de muscler l’offre de son logiciel Pléiades, proposé, tout comme HR Access sous licence ou en mode Saas. Le département « Solution RH » de Sopra, qui compte 250 collaborateurs aujourd’hui, vise un CA de 100 M€ en 2013, après l’intégration d’HR Access. Compte tenu des dispositions légales, l’officialisation du rachat devrait intervenir dans les prochaines semaines. Le prix n’a pour l’instant pas été communiqué.

Quelles conséquences ?

Pour François Boulet, directeur associé du cabinet HR Path, cette annonce est plutôt une bonne nouvelle. « Sopra connaît bien son marché. Il est rassurant de constater qu’HR Access ne tombe pas entre les mains d’un éditeur américain qui aurait plus de difficultés à appréhender le fonctionnement français de la paie. » Ce spécialiste du conseil SIRH émet toutefois quelques réserves. « La force d’HR Access, c’est son réseau d’intégrateurs. Or Sopra n’a pas cette culture du partenariat, puisque Pléiades est intégré en direct. Cela ne fonctionnera que si Sopra intègre le business model d’HR Access » juge-t-il. En matière de paie, les projets gérés par HR Access seraient en effet plus lourd que ceux supportés par Pléiade. Pour Yann Guezennec, patron du cabinet Altays qui édite des solutions RH en SaaS, ce rachat est tout à fait dans l’air du temps, puisqu’il intervient peu de temps après celui de Taleo par Oracle et de SuccessFactors par SAP. « Cette concentration du marché est une véritable opportunité pour les petits acteurs, qui vont pouvoir se distinguer par leur flexibilité et leur approche sur mesure » observe-t-il.

C’est Sopra Group qui assurera la continuité du développement des produits. Selon le groupe, les investissements en cours des clients de Pléiades et HR Access ne seraient pas affectés par le rachat. A court terme, cette annonce pourrait en revanche donner lieu à un ralentissement du développement
d’HR Access, dont les prospects vont sans doute attendre de rencontrer Sopra avant de se décider à
signer.

Transférer cet article à un ami