"Depuis 2009, nous enregistrons une croissance de 30 % de notre chiffre d’affaires", Alain Crémer, Meilleure Gestion


Par Aurélie Tachot | le jeudi 18 décembre 2014 | Logiciel de paie
"Depuis 2009, nous enregistrons une croissance de 30 % de notre chiffre d’affaires", Alain Crémer, Meilleure Gestion

Après avoir créé la société Sybel Informatique, absorbée par Sage en 1995, les frères jumeaux Christophe et Alain Crémer ont décidé, à la fin des années 90, de voler de leurs propres ailes : le premier lance Meilleur Taux et le second Meilleure Gestion. Une société de 120 collaborateurs qui fait désormais figure de référence dans l’univers des RH et de la paie, comme l’explique Alain Crémer, le président-directeur général.

Pouvez-vous présenter Meilleure Gestion ?

Meilleure Gestion est une société spécialisée dans la gestion de la paie et des ressources humaines. Aujourd’hui, elle dénombre 800 clients, essentiellement des PME et des ETI, dans tous les secteurs d’activité : l’hôtellerie, la santé, la banque, l’informatique… Cette année, nous avons gagné une centaine de nouveaux clients, dont Siemens Audiologie, Marriott et Toulouse Blagnac, ce qui porte à 850 000 le nombre de bulletins de paie que nous traitons par an. Depuis 2009, la société enregistre une croissance de 30 % de son chiffre d’affaires qui devrait s’élever, en 2014, à 9 millions d’euros.

L’univers de la paie est composé d’éditeurs de logiciels, d’intégrateurs, de prestataires… Comment vous différenciez-vous sur le marché ?

Nous offrons à nos clients un outil complet, sécurisé et évolutif de gestion RH pour la paie et l’administration du personnel. Notre solution SaaS regroupe une offre logicielle comprenant un module de paie, des modules de ressources humaines et un module de reporting. Elle repose sur une base de données partagée que nous mettons à jour et enrichissons au rythme des nouvelles réglementations. L’intérêt pour nos clients est triple : les coûts sont parfaitement maîtrisés, le temps passé à la paie est divisé par deux et les erreurs liées aux calculs sont évitées.

Environ 20 000 experts RH utilisent aujourd’hui la solution de Meilleure Gestion. Qu’est-ce qui fait le succès de vos modules ?

Notre solution, qui est accessible depuis les terminaux mobiles, offre de nombreux automatismes aux professionnels RH et aux gestionnaires de paie, que ce soit dans le calcul des provisions comptables, le traitement du bilan social, la gestion des demandes de congés… Ce qui caractérise notre solution, c’est également sa simplicité d’utilisation. Quelques jours de formation suffissent pour la prendre en main. Pour aider chacun de nos clients à fluidifier leur projet, un consultant leur est dédié, qu’ils choisissent une assistance standard ou une externalisation complète.

Quel est le niveau de paramétrage de votre solution ?

Lorsqu’ils prennent notre outil en main, nos clients n’ont pas besoin d’effectuer un travail de paramétrage dans la mesure où la majorité des rubriques et des tableaux de bord sont déjà créés et disponibles dans la solution. Toutefois, certains secteurs d’activité ont des spécificités, auxquelles nous nous adaptons. Dans la filière du médico-social par exemple, la notion de points a été intégrée aux modules puisqu’elle régit le degré d’ancienneté, de compétences, donc de paie des salariés. Dans le secteur de la presse, le concept de piges a, également, été pris en compte dans la solution.

Quels projets souhaitez-vous déployer en 2015 ?

Nous prévoyons de consolider nos outils dédiés au bilan social individualisé, à la déclaration sociale nominative et de lancer un module d’évaluation de postes. En parallèle, nous devrions développer notre couverture régionale. Nous allons ouvrir, en janvier, une agence commerciale à Toulouse puis, plus tard, à Marseille. Nous entendons enfin accélérer notre développement à l’international. En 2015, grâce à notre client Audika qui nous a confié la gestion de sa paie, nous réfléchissons à poser un premier pied en Italie. Grâce à ces projets, nous tablons de nouveau sur une croissance de 30 %.

Transférer cet article à un ami