Horizontal Software drague les Millennials


Par Gérald Dudouet | le jeudi 13 septembre 2018 | Gestion des talents
Horizontal Software drague les Millennials

Afin de faciliter l’adoption des outils RH par les générations Y et Z, l’éditeur Horizontal Software propose de coupler ses solutions SaaS et ses applications mobiles. Il compte aussi doper les ventes de ses « packs » à destination des marchés verticaux comme la santé.

Horizontal Software a dévoilé son plan stratégique au cœur de l’été. Baptisé « Ambitions 2018 », il doit permettre à l’éditeur de gestion du capital humain d’atteindre son seuil de rentabilité au dernier trimestre 2018 avec pour objectif, à horizon 2021, de réaliser un chiffre d’affaires de l’ordre de 12 millions d’euros et une marge d’Ebitda à deux chiffres.

Outre un volet maîtrise des coûts – rationalisation des équipes, réduction des charges externes – ce plan stratégique s’appuie sur deux axes de développement. Tout d’abord, Horizontal Software va proposer, en cette rentrée, un couplage original entre ses solutions en mode SaaS et ses applications mobiles au sein de la suite Yootalent. Les « apps » se destinent aux collaborateurs et plus particulièrement aux plus jeunes, à savoir les Millennials « addicts » à leur smartphone. Les cinq apps actuellement disponibles – gestion des entretiens professionnels, performance, cooptation de talents, identification de potentiels par le réseau, évaluation des actions de formation – fonctionnent également sur poste fixe.

Un partage entre pairs

Au-delà du « look and feel » de l’interface, Horizontal Software a joué la carte de la gamification. « Cela ne sert à rien de mettre à disposition des outils RH si les collaborateurs ne s’en servent pas, avance Ingrid Eeckhout, directrice générale d’Horizontal Software. Ils doivent les utiliser par intérêt personnel et non sous la contrainte. » L’éditeur a ainsi misé sur le partage entre pairs. Un collaborateur peut rechercher un collègue bilingue pour perfectionner son anglais ou recommander un expert dans le cadre d’un projet mené en commun. Il s’agit aussi de capter les compétences informelles. « Prenons l’exemple d’une entreprise qui veut s’établir dans un pays exotique. A qui confier la direction de la filiale ? Seuls les voisins de bureau de Patrick savent que ce dernier connaît très bien ce pays pour y avoir séjourné au début de sa carrière », illustre-t-elle.

Un modèle économique de type freemium-premium

De type freemium-premium, le modèle économique retenu est également original. L’app dédiée à la gestion des entretiens professionnels est gratuite et les quatre autres en mode premium. Quant aux solutions en mode SaaS comme la gestion des formations ou la revue de carrières, elles se destinent aux gestionnaires RH. « Travaillant avant tout sur PC, ils ont besoin d’un grand écran pour visualiser un tableau de bord synthétique ou un plan de formation. » Avec cette offre couplée SaaS-apps qui entend couvrir tout le spectre d’un SIRH, Horizontal Software s’adresse à la fois aux structures de moins de 500 personnes en mettant en avant la rapidité de déploiement et aux grandes entreprises où cohabitent jusqu’à quatre générations différentes (baby-boomers, X, Y, Z).

L’autre axe de développement porte sur la vente d’offres packagées sur des marchés verticaux. L’éditeur propose déjà des « packs » dédiés à la gestion des recrutements dans les collectivités ou à la gestion des temps dans la restauration et la santé. De nouveaux packs sectoriels devraient être proposés en passant a priori par des acquisitions ciblées.

Transférer cet article à un ami