Clustree coache les salariés dans leur mobilité interne


Par Gérald Dudouet | le mercredi 29 mai 2019 | Gestion des talents
Clustree coache les salariés dans leur mobilité interne

Fondée en 2013, Clustree poursuit son développement. Après avoir aidé les équipes RH dans la mobilité interne de leurs salariés, la start-up spécialisée dans l’intelligence artificielle s’adresse désormais directement aux collaborateurs, via son « Career Coach ». 

Depuis son origine, Clustree suggère aux équipes RH, via l’intelligence artificielle, les profils les plus à même de pourvoir un poste déterminé en interne ou par le biais du recrutement. Porté par un algorithme basé sur l’analyse de données de plus de 250 millions de parcours professionnels à travers le monde (LinkedIn, Monster…), la solution vise à sortir de la pensée rationnelle. « L’intelligence artificielle, aveugle aux stéréotypes, peut ainsi promouvoir des candidats inattendus, dont les parcours sont atypiques, sur des fonctions auxquelles leurs compétences peuvent cependant répondre », précise Martin Boutges, Head of Product chez Clustree. Pour faire connaître sa plateforme de gestion de carrières, la start-up avait levé 2,5 millions d’euros en octobre 2015 puis 7 millions en juin 2017. « Avec ces fonds, nous avons constitué une équipe de management senior. Côté technique, nous avons recruté unChief Data & AI Officer. côté produit, un Head of Product et pour le déploiement, un Chief Customer Officer. L’arrivée de ces experts en data a coïncidé avec notre ambition de nous développer à l’international. En outre, nous avons aussi enrichi nos équipes commerciales, marketing et investi en R&D pour améliorer notre solution »,résume Martin Boutges.Au cours de l’année 2018, Clustree a ainsi développé sa plateforme qui, après s’être adressée exclusivement aux professionnels RH, est désormais accessible aux salariés.

388 000 salariés utilisent l’outil de coaching 

En septembre 2018, cette évolution s’est concrétisée par le lancement d’un « Career Coach » qui accompagne les collaborateurs, en mobilité interne, dans chaque étape de leur évolution de carrière. « L’outil leur permet de détecter leurs propres compétences et d’orienter leur parcours professionnel, non pas en fonction d’un métier visé, mais en fonction de leur personnalité et de leurs aptitudes », précise Martin Boutges. Une fois connecté, le collaborateur n’a plus qu’à se laisser guider. Les données (cursus, expériences…) déjà présentes dans l’écosystème de l’entreprise apparaissent instinctivement sur la plateforme. « En partant de ses expériences passées, l’outil suggère des compétences dont il peut logiquement se prévaloir. Il les valide, ou non, et ajoute au fil de sa démarche celles qu’il estime avoir acquises », détaille-t-il. Dans un second temps, la solution lui recommande des postes à pouvoir au sein de son entreprise, auxquels il peut directement postuler. « Dans les mois à venir, nous avons l’ambition d’ajouter des préconisations autour de la formation. S’il manque à un collaborateur des compétences pour accéder à un poste, l’outil pourra lui indiquer celle qu’il lui faudrait développer pour voir aboutir son projet », souligne Martin Boutges. Pour l’heure, 388 000 salariés sont couverts par la solution, utilisée par Carrefour, Covéa, CACIB, Sanofi, Solvay ou encore la SNCF. 

Transférer cet article à un ami