3 conseils pour gérer efficacement son vivier de talents


Le mardi 31 mars 2015 | Gestion des talents
3 conseils pour gérer efficacement son vivier de talents

Alors qu’aujourd’hui un candidat sur cinq fait partie d’un vivier de talents, 70 % d’entre eux ne recevront jamais de nouvelles offres d’emploi ou la moindre actualité de la part des entreprises. Trop souvent délaissé, un vivier de talents efficace est pourtant une formidable opportunité pour l’entreprise de simplifier son processus de recrutement. Voici les conseils prodigués par CareerBuilder lors d’un webinar organisé le 5 mars dernier.

Selon une enquête réalisée par Careerbuiler, près de 21 millions d’emplois sont prévus en 2020, soit 785 000 nouvelles créations d’emplois. Si la situation est plutôt positive pour l’économie française, l’entreprise doit pourtant faire face à un autre problème : la pénurie de talents. Ainsi, 60 % des recruteurs ont aujourd’hui un poste disponible mais sont dans l’incapacité de trouver un candidat avec les compétences nécessaires. "Pour éviter de se retrouver dans cette situation de pénurie, il est donc essentiel de se construire un vivier de talents efficace", prévient Ludivine Tabart, responsable marketing France de CareerBuilder.  
Mais comment en tirer profit et transformer les membres de votre vivier en futurs collaborateurs ?

1.    Augmenter la taille de votre vivier

Contrairement à certaines idées reçues, il est facile de se créer un vivier de talents. Il suffit, en effet, de conserver les candidatures de ceux qui ont déjà postulé dans l’entreprise, et ce quel que soit le poste. L’ensemble de ces données peut être ensuite conservé dans le logiciel de gestion des candidatures ou directement sur les serveurs de l’entreprise. Pour l’augmenter, utilisez le site carrière de votre entreprise et offrez aux candidats la possibilité de se créer un profil ou un compte où ils pourront laisser facilement leurs coordonnées sans forcément postuler. Autre possibilité : étendre la portée du site carrière en intégrant, par exemple, des boutons appelant à rejoindre le vivier de talents sur les différents supports de communication (signatures de mails, newsletters, social media…).

2.    Optimiser votre vivier de talents

Une bonne gestion vous permettra d’économiser sur le budget communication consacré au site emploi, mais également de raccourcir votre processus de recrutement. "Afin d’optimiser le vivier de talents, il est essentiel de mettre en place un logiciel de gestion des candidatures, comme CareerBuilder1", explique la responsable marketing. Ce dernier permettra, en effet, de recueillir, d’importer et d’exploiter avec facilité l’ensemble des contacts collectés. L’objectif étant de se constituer un réseau de talents qualifiés intéressés par l’entreprise.

3.    Fidéliser les membres du vivier

Mettre en place un vivier de talents pour récolter uniquement les données des candidats représente peu d’intérêt pour une entreprise. "Lorsqu’un candidat décide de créer son profil sur un site carrière, il s’attend derrière à recevoir des nouvelles de l’entreprise", rappelle en effet Ludivine Tabart. Afin de fidéliser les membres de son vivier, il est donc conseillé par la suite de mener des campagnes actives pour, par exemple, valoriser votre marque employeur ou envoyer des alertes emails avec les postes disponibles qui permettront de générer de nouvelles candidatures.

Transférer cet article à un ami