3 min avec Nicolas Hernandez, 360Learning


Par Aurélie Tachot | le jeudi 03 mars 2016 | Logiciel de gestion de la formation

Lancée en 2009, la société 360Learning est arrivée au bon moment – alors que les entreprises souhaitaient accélérer leur transformation digitale – et avec le bon outil – une plateforme LMS de dernière génération, faisant la part belle aux fonctionnalités collaboratives. Résultat : son outil est aujourd’hui plébiscité par plus de 160 entreprises et 1000 organismes de formation.

360Learning fait partie de ces nombreuses start-up qui ont su surfer sur la vague du digital au début des années 2000. Comment ? En lançant une plateforme LMS à contre-courant des outils déjà présents sur le marché. Pour rendre l’apprentissage ludique, l’éditeur encourage, par exemple, les interactions entre les apprenants et les formateurs, via des fonctionnalités sociales comme des forums, des évaluations… Autre spécificité : l’éditeur ne propose pas des contenus de formation propriétaires. Il s’appuie plutôt sur ceux de ses partenaires (HEC Genève, Sciences Po Exed…) afin d’offrir un accès à un vivier dynamique de contenus.

Avec cette approche, 360Learning a su convaincre un nombre significatif d’entreprises (Orange, Danone…) et d’organismes de formation. Aujourd’hui, près de 25 % des groupes du CAC40 s’appuient, par exemple, sur cet outil pour créer rapidement des formations digitales ou mixtes, les diffuser à leurs salariés et piloter l’apprentissage. Quels facteurs expliquent le succès de 360Learning, qui a vu ses revenus augmenter de 270 % par an ces deux dernières années ? En quoi la plateforme LMS de l’éditeur, qui est utilisée dans 120 pays, est-elle disruptive ? Sur quels chantiers la société va-t-elle travailler en 2016 ? Les réponses de Nicolas Hernandez, président de 360Learning.

Transférer cet article à un ami