Profilsoft mise sur la R&D pour 2012


Le mardi 17 avril 2012 | Gestion des candidatures
Profilsoft mise sur la R&D pour 2012

Pour se faire une place à l'international et ne pas se laisser rattraper par ses concurrents, le logiciel de recrutement Profilsoft mise sur la R&D en augmentant le budget dédié de 20 à 25 % et en renforçant les équipes techniques.

 

S'appuyer sur des partenaires techniques

 

« Pour des sujets très spécifiques comme le parsing de CV ou la recherche sémantique, explique Emmanuel Vasseur, fondateur de Profilsoft, nous préférons faire appel à des partenaires car autrement cela demanderait un trop grand investissement pour un résultat très relatif. En plus, nous sommes sur un marché à évolution rapide donc nous ne pouvons pas nous permettre de passer 5 ans à développer un composant qui existe déjà. »

Des évolutions qui n'entrainent pas de surcoût pour l'utilisateur grâce au système SAAS, « software-as-a-service », qui comprend l'hébergement, le droit d'utilisation du produit, les sauvegardes et les modernisations.

 

S'adapter aux nouveaux marchés

 

La nouvelle version du logiciel Profilsoft, lancée en mars 2012, offre de nouvelles solutions de traitement de masse. Une évolution rendue nécessaire par l'ouverture internationale, notamment vers les marchés nord-américains et indiens : « il faut gérer la volumétrie, la quantité, ce sont des entreprises qui vont recevoir des dizaines de milliers de candidatures par an », précise Emmanuel Vasseur.

 

Miser sur l'analyse sémantique

 

Le moteur de recherche de Profilsoft fonctionne actuellement avec des mots clefs : si l'utilisateur tape « vendeur », seuls les vendeurs vont s'afficher. Les profils associés type « commercial » ou « assistant magasin » seront également absents de la liste de résultats. « En juin/juillet 2012, annonce le fondateur de Profilsoft, nous allons donc intégrer l'analyse sémantique, cela donnera des résultats plus pertinents et moins discriminants. »

Cela permettra aussi d'étendre l'analyse sémantique à l'ensemble du CV et d'aller faire des recherches directement dans les réseaux sociaux professionnels, ainsi que dans les bases de données des Job-boards. L'analyse sémantique facilitera aussi les traitements de masse.

 

Utiliser le retour d'expérience des utilisateurs

 

Très prochainement, Profilsoft va ouvrir un site communautaire pour permettre aux utilisateurs de faire part de leurs idées. Des idées qui seront soumises au vote de la communauté. « Cela permettra de prioriser nos projets dans le temps », explique Emmanuel Vasseur. Pour répondre à la demande du marché nord-américain, les équipes de Profilsoft travaillent ainsi à l'envoi des documents administratifs d'un candidat en passe d'être embauché. Cela se fera avec un système d'e-signature.

 

Haude-Marie Thomas

 

Transférer cet article à un ami