Talentplug frôle le million d’euros de chiffre d’affaires


Par Aurélie Tachot | le mercredi 13 avril 2016 | Gestion des candidatures
Talentplug frôle le million d’euros de chiffre d’affaires

Plus d’un an après son rachat par les groupes Figaro Classifieds et RegionsJob, Talentplug coule des jours heureux. Le spécialiste de la multidiffusion d’offres d’emploi, qui prépare une refonte de sa plateforme, a vu son chiffre d’affaires augmenter de 40 % en 2015. La barre symbolique du million d’euros de revenus est désormais à portée de sa main…

Le logo de Talentplug – un smiley doté d’un grand sourire – revêt parfaitement l’état d’esprit actuel de la société ! "L’année 2015 a été bonne : nous avons gagné une cinquantaine de nouveaux clients, dont l’Armée de Terre, Casino Proximité, Identicar, et enregistré une croissance de 40 % de notre chiffre d’affaires", se réjouit Charles Cantineau, directeur général de Talentplug. Un succès que la société, qui édite une plateforme de multidiffusion d’offres d’emploi, doit à plusieurs facteurs. Le premier, c’est le renouvellement, en juin 2015, de son système d’abonnements. En optant pour le « tout illimité » quel que soit le nombre de sites sur lesquels les entreprises souhaitent diffuser leurs annonces, Talentplug a fait une promesse forte à ses clients : celle de ne pas avoir de coûts cachés. Un argument qui a fait mouche selon Charles Cantineau. "Nous sommes dans une logique de transparence, qui sécurise véritablement les entreprises. Par ailleurs, en axant notre approche commerciale sur le R.O.I., nous parvenons également à leur démontrer qu’un outil de multidiffusion est un investissement qui peut leur faire économiser du temps et de l’argent", explique-t-il. Le second facteur de succès, c’est son positionnement, différent de ses homologues. "De tous nos concurrents, nous sommes le seul à être indépendant d’un ATS", précise-t-il. Une différenciation qui peut s’avérer rassurante pour les entreprises ne souhaitant pas mettre tous leurs œufs dans le même panier.

L’analytique au cœur de la prochaine refonte

Forte d’environ 300 clients actifs, la société Talentplug, qui a généré un peu moins d’1 million d’euros de chiffre d’affaires en 2015, a une feuille de route bien remplie pour 2016. "Nous allons poursuivre notre travail de certification qui consiste à envoyer, aux entreprises, un lien dès que leurs offres d’emploi sont publiées sur chacun des jobboards choisis", explique Charles Cantineau. Pour que sa plateforme de multidiffusion s’intègre plus facilement aux écosystèmes de ses clients, la société prévoit aussi de multiplier les partenariats avec les éditeurs de logiciels. Après Talentsoft et Foederis, c’est avec Taleo que la société devrait travailler pour simplifier les passerelles techniques. En parallèle, un autre projet occupera Talentplug en 2016 : la refonte de sa plateforme de multidiffusion. Prévue pour la fin de l’année, celle-ci sera "radicalement différente", promet son directeur général. Sans dévoiler sa botte secrète, Charles Cantineau annonce "une nouvelle ergonomie, une infrastructure davantage axée vers le Big Data, l’analytique et l’aide à la décision ainsi qu’une approche tournée vers le suivi." Avec tous ces projets, la société, qui multidiffuse les offres d’emploi sur 450 sources, espère atteindre le cap du million de chiffre d’affaires d’ici la fin de l’année. "Nous ne gonflons pas nos résultats grâce à d’autres activités dans le search ou la sémantique. Notre cœur de métier est la multidiffusion, sur laquelle nous visons une croissance de 100 % en 2016", conclut-il.

Transférer cet article à un ami