Recruterez-vous avec la Table Surface de Microsoft ?


Le jeudi 06 octobre 2011 | Test de recrutement
Recruterez-vous avec la Table Surface de Microsoft ?

Alti, société de conseil et ingénierie, vient de créer une application pour la célèbre table tactile de Microsoft. Une solution qu'elle utilise déjà en interne pour ses propres recrutements. Bienvenue au 21ème siècle !

Le pôle innovation d’ALTI a imaginé une manière de rendre les entretiens plus ludiques. En réalisant une application pour la table tactile Surface de Microsoft, cette société entend réinventer le schéma classique de l’entretien pour y apporter davantage d’interactivité. Autour de ce nouvel outil numérique, le recruteur et le candidat se font face. « L’entretien se déroule en quatre temps, ce qui ne change pas d’un entretien traditionnel. D’abord, on présente l’entreprise, puis le CV du candidat avant de passer aux tests techniques et de conclure par l’échange des cartes de visite », énumère François Larcher, responsable innovation d’ALTI.

Les principaux avantages se trouvent dans la présentation du CV, qui peut se révéler riche en échange. On peut également noter les retours faits en direct une fois les tests techniques complétés. Ainsi que la partie finale de l’entretien : « avec son téléphone, le candidat peut enregistrer la carte de visite du recruteur et de celle de la personne qu’il rencontrera lors du second entretien. Il peut également télécharger une application mobile depuis la table », explique le responsable. Cette application est une boîte d’échanges à travers laquelle le candidat peut recevoir des alertes sur l’avancement du processus d’entretien, s’informer sur la vie de l’entreprise et poser des questions.

Un dispositif propice à la discussion

Après plusieurs essais en interne lors de séances de recrutement ainsi que dans une grande banque-assurance, les retours sont plutôt positifs de la part des recruteurs comme des candidats. « Pour les recruteurs, l’entretien avec la table tactile permet de collecter plus d’informations sur la personne. Côté candidats, la façon de se présenter et de faire les tests est mieux perçue tandis que l’entretien leur semble propice à la discussion », a constaté François Larcher. Sans oublier l’aspect rare et innovant de cette table Surface. Un dernier détail qui peut faire la différence si le candidat hésite entre deux propositions de poste.

Mais l’outil de Microsoft a un coût que seuls les grands groupes pourront se permettre. Entre la table tactile, la licence et les adaptations nécessaires à chaque entreprise, il faudra tout de même débourser 15 000 €. ALTI a donc imaginé le même logiciel transposable sur deux tablettes tactiles synchronisées.

Aurélie Le Caignec

Pour en  savoir plus, vous pouvez visionner ce court film en cliquant ici

Transférer cet article à un ami