PushPrivate, une plate-forme de recrutement axée sur l’humain


Le mercredi 18 juillet 2012 | Logiciel de gestion de candidatures
PushPrivate, une plate-forme de recrutement axée sur l’humain

Les modèles se suivent mais ne se ressemblent pas toujours. Alors que les professionnels du recrutement intègrent de plus en plus les réseaux sociaux dans leurs pratiques, PushPrivate entend redonner de la confidentialité dans la relation candidat-recruteur.

 

PushPrivate, ce sont trois services complémentaires : une interface candidat chargée d’accompagner tout au long de la recherche d’emploi, une interface entreprise permettant de gérer les postes, les offres et le plan de recrutement et un outil de matching capable de rapprocher les compétences mises en avant par un candidat avec les compétences requises dans l’offre d’emploi. Le tout s’organise sur une plate-forme volontairement privée. « La partie RH est une partie professionnelle qui nécessite une certaine confidentialité », plaide Philippe de Moras, cofondateur de PushPrivate, dont les services sont accessibles depuis mai.

 

Le concept HRL 3.0

 

Derrière la plate-forme de recrutement se cache tout un concept baptisé HRL 3.0 pour Human Relationships 3.0. « Il faut replacer l’être humain au centre de la relation. Pour cela, HRL 3.0 repose sur cinq critères : le recours aux compétences uniquement, l’accès à un domaine strictement professionnel, la notion d’équilibre dans la prestation entre candidat et entreprise, le respect entre les parties et la notion d’éthique », énumère le cofondateur. Des critères qui s’apparenteraient presque à une charte de bonne conduite dans le milieu du recrutement. L’ancien directeur général dans le domaine IT tient à cette image de marque : « ce sont des critères que n’importe qui peut utiliser à son compte ».

 

Les tarifs sont volontairement plus bas que ceux pratiqués par les jobboards classiques. Un forfait unique de 480 € par an a été mis en place pour l’ensemble des entreprises quelles que soient leur taille. L’offre devrait attirer les PME qui n’ont pas souvent de quoi s’offrir un outil de recrutement de cette teneur. Car la plate-forme entreprise est dotée de nombreuses fonctionnalités : la réception uniquement des candidatures qualifiées pour le poste, la gestion des offres par compétences requises, un plan de recrutement en temps réel, un tableau de bord avec analyses graphiques, l’administration du processus de recrutement (heures de rendez-vous, suivi), un outil d’évaluation des candidatures et des entretiens...

 

Le retour des candidats

 

Autre valeur ajoutée : la possibilité pour les candidats d’expliquer leur refus d’une offre. « Si l’image de la société leur pose problème, s’ils jugent le salaire trop bas, si le lieu de travail ne leur convient pas... Ce sont autant de matière à travailler pour l’entreprise », fait remarquer Philippe de Moras. À peine sur les rails, PushPrivate devrait connaître une première mue dans le courant du mois de septembre. « L’interface sera remaniée de manière à être plus ergonomique. D’autres nouveautés devraient arriver également », promet le cofondateur.

 

Aurélie Le Caignec

 

A lire aussi :


Transférer cet article à un ami