OTYS multiplie les passerelles avec LinkedIn


Par Aurélie Tachot | le mercredi 02 décembre 2015 | Gestion des candidatures
OTYS multiplie les passerelles avec LinkedIn

L’année 2015 a été faste pour OTYS. L’éditeur néerlandais, qui devrait générer un chiffre d’affaires de 6 millions d’euros, a réussi à convaincre de nombreux clients, en partie grâce aux améliorations qu’il a récemment apportées à sa plateforme de recrutement. Notamment la synchronisation de sa solution avec le réseau social LinkedIn.

L’heure du bilan a donné chez OTYS. "L’année 2015 a été particulièrement bonne : nous dénombrons désormais 1050 clients, dont 70 en France, où nous sommes présents depuis 2008", amorce Lydia Veneman, Managing Director chez OTYS. Dans l’Hexagone, le cabinet de recrutement Rendez-vous avec l’excellence et l’agence de communication Oscar Organisation ont, par exemple, été convaincus par Sa plateforme de recrutement. Aux Etats-Unis, le fournisseur de services logistiques Syncreon a également rejoint son portefeuille de clients. Ces nouvelles signatures, l’éditeur les doit aux nombreuses améliorations récemment apportées à sa solution Phoenix, qui s’était déjà dotée d’une nouvelle interface en fin d’année dernière. En 2015, l’axe social de la plateforme a notamment été développé afin de faciliter le travail de sourcing des équipes RH. "Depuis le mois de septembre, notre solution est directement reliée à LinkedIn : lorsqu’un recruteur recherche un profil sur le réseau social, il peut directement l’intégrer dans sa base de données, sans avoir à retourner sur notre plateforme. De même, depuis LinkedIn, il peut associer un profil à l’une de ses offres d’emploi", indique-t-elle. Grâce à cette passerelle avec LinkedIn, les recruteurs disposent également d’informations toujours actualisées : "aussitôt qu’un candidat apporte une modification à son profil, ce dernier est automatiquement mis à jour dans la base de CV d’OTYS", souligne-t-elle.

Un nouveau module de statistiques RH

En 2015, le fournisseur de solutions de recrutement, qui devrait générer un chiffre d’affaires de 6 millions d’euros dont environ 350 000 euros en France, a également enrichi sa plateforme de recrutement de nouvelles fonctionnalités. "Un module de statistiques permet désormais aux entreprises de créer des tableaux et des graphiques pour suivre des indicateurs comme le nombre d’offres d’emploi publiées, le nombre de candidatures reçues par offre, le nombre de candidats intégrés à la base de CV…", illustre Lydia Veneman. Une option d’assistant calendrier permet, enfin, aux candidats et aux chargés de recrutement de choisir, en ligne, plusieurs créneaux de dates pour un entretien, évitant ainsi les allers et retours par mail ou par téléphone. En 2016, la société, qui dénombre 75 collaborateurs dont une vingtaine de développeurs informatiques, devrait continuer sur cette lancée. En plus d’enrichir l’ensemble de ses modules RH, l’éditeur prévoit de se rapprocher des Chambres de commerce et d’industrie françaises pour enrichir sa solution d’informations commerciales sur une myriade d’entreprises. Une alliance qui, à défaut de servir les professionnels RH, devrait impacter le travail de prospection des forces de vente. "En 2016, nous espérons ainsi enregistrer une croissance de 10 % à l’échelle mondiale et de 20 % en France, où nous prévoyons d’atteindre le cap des 100 clients", conclut la Managing Director.

Transférer cet article à un ami