"Le dispositif SocialReferral est simple d’utilisation, ludique, et très différent"


Le mardi 09 octobre 2018 | Publi-reportage - Gestion des candidatures
"Le dispositif SocialReferral est simple d’utilisation, ludique, et très différent"

Intégrateur de référence des systèmes d’information du Groupe ENGIE, ENGIE IT ne rassemble pas moins de 500 collaborateurs répartis entre la France et  la Belgique. Afin d’optimiser le rayonnement de sa marque employeur et encourager la cooptation, le service RH a opté depuis quelques mois pour la solution d'employee advocacy, SocialReferral. Retour d’expérience.

"Nos problématiques de recrutement sont liées à l’accélération de la transformation digitale du Groupe ENGIE, tant dans ses fondations d’infrastructures que sur les couches applicatives et data, ce qui conduit ENGIE IT à transformer en profondeur ses modèles de delivery et à développer ses compétences sur des domaines clés qui sont critiques à la réussite du Groupe tels que Cloud, Dataviz et Cybersécurité", explique Rosietta Plante, responsable développement RH. ENGIE IT est en quête permanente de profils confirmés, voire d’experts, mais aussi de jeunes diplômés sur des postes de développeurs, de data scientists, architectes, chefs de projet, business analysts… pour accompagner le développement sur les  projets majeurs des Business Units d’ENGIE. "Afin de faire évoluer nos pratiques et de diversifier nos modes de sourcing, nous avons souhaité au printemps dernier nous équiper d’une solution de cooptation", déclare Rosietta Plante.

Un outil innovant et ludique

Le choix s’est rapidement tourné vers la solution d'employee advocacy développée par Broadbean. "Alors que nous envisagions, à la genèse du projet, nous diriger vers une méthode plus traditionnelle avec la création d’un leaflet à destination de nos salariés et l’attribution d’une prime pour les salariés ayant coopté un candidat embauché, nous avons tout de suite été séduits lors de la présentation de la solution SocialReferral par son aspect innovant", souligne la responsable développement RH. Et pour cause, l’outil a de quoi séduire. "Le dispositif est simple d’utilisation, ludique et très différent de ce que l’on a l’habitude de voir en matière de cooptation. Plutôt que de récompenser uniquement le salarié dont le candidat coopté a été embauché, il nous a semblé intéressant de pouvoir continuer à impliquer et mobiliser les collaborateurs et à en faire des ambassadeurs toute l’année", met en avant Rosietta Plante.

Disponible sur iOS et android, l’application mobile SocialReferral offre aux collaborateurs la possibilité de partager auprès de leurs propres réseaux (Facebook, LinkedIn, Twitter, WhattsApp, SMS, mail, etc.), aussi bien les contenus que des offres d'emploi. Un système de gratification est également intégré à la solution permettant aux collaborateurs d'être récompensés tout au long du processus de recrutement et ce, même si la recommandation n’aboutit pas à une embauche.

Un premier bilan très positif

"Grâce à l’accompagnement des équipes de SocialReferral et de l‘agence Zcomme dans le projet, et au sponsorship de notre DRH, Jean-Christophe Brochet, le déploiement de l’outil s’est fait rapidement", observe la responsable développement RH. Moins de 3 mois après la mise en place du projet, les résultats sont déjà au rendez-vous : près de 40 % des  collaborateurs onboardés sont actifs, 66 candidatures ont été reçues, 10 candidats ont passé des entretiens et 4 embauches ont été réalisées. "Ces premiers résultats sont très encourageants puisque ce dispositif nous permet de réduire considérablement la durée de notre processus de recrutement", conclut Rosietta Plante.

En savoir plus : https://socialreferral.com/fr/accueil/

Transférer cet article à un ami