Koltech lance un « Picasa du CV »


Par Gaëlle Fillion | le mercredi 19 septembre 2012 | Gestion des candidatures
Koltech lance un « Picasa du CV »

L’éditeur de logiciels de gestion du recrutement Koltech a développé un module de partage de CV. Baptisé Espace Privé, ce nouveau plug-in du système de gestion des candidatures « Talent Profiler » promet en effet d’optimiser l’étape chronophage de présélection de CV.

Un module malin face aux limites de l’email

On imagine sans peine un recruteur s’arracher les cheveux lorsqu’il s’agit de récupérer les commentaires de son client ou d’un chef de service suite à l’envoi d’une shortlist de CV par mail. « C’est une des phases les plus délicates du processus de recrutement car elle suppose un important suivi des retours d’informations » constate Stéphane Kolodziejczyk, Président-fondateur de Koltech. Une phase mal gérée par les ATS traditionnels. Inspirée du dispositif de partage de photos de Picasa, l’option Espace Privé permet de stocker des CV sur une plateforme dont l’accès est sécurisé. A l’aide d’un lien permanent et personnel, le recruteur peut transmettre sa sélection de profils. Chacun des CV peut alors être annoté et commenté par la personne chargée de trancher. Que le candidat soit écarté ou convoqué en entretien, l’état de sa candidature est automatiquement relié à l’ATS. Résultat : le recruteur se libère des tâches fastidieuses de transfert, de suivi et de coordination.

Premiers retours positifs

Après une version bêta testée pendant 6 mois par le cabinet AXM HR, le module est désormais utilisé par une quinzaine de clients parmi lesquels Oseo ou Mozaïc RH« Les chargés de recrutement se réjouissent de voir disparaître leur tableur Excel » nous explique Stéphane Kolodziejczyk. Pour autant, les clients finaux seront-ils tous à l’aise avec l’utilisation d’un nouvel outil ? L’espace de partage - facturé environ 1000 € par an, en plus des 300 € mensuels pour chaque utilisateur de Talent Profiler - serait d’une grande simplicité, assure Koltech.

Fort d’un CA de 700 000 € cette année et d’une croissance de 20% par an, l’éditeur souhaite accélérer son développement. « Peut-être en levant des fonds ? » s’interroge le dirigeant. Reste que cette petite structure autofinancée ne manque pas d’idées. Elle a récemment imaginé Talent Capture : une solution qui permet de sauvegarder en un clic des CV Viadeo ou Linkedin sur son ATS. « Au regard du succès du module, nous allons lancer une version autonome de Talent Capture d’ici la fin de l’année » révèle Stéphane Kolodziejczyk. Un véritable plus pour les cabinets de recrutement.

Transférer cet article à un ami