« Avec notre version 4, les recruteurs et candidats peuvent se rencontrer en vidéo » Nicolas Barbereau, Human Sourcing


Le vendredi 19 août 2011 | Gestion des candidatures
« Avec notre version 4, les recruteurs et candidats peuvent se rencontrer en vidéo » Nicolas Barbereau, Human Sourcing

Human Sourcing vient d’annoncer le lancement de la dernière version de son logiciel. Entre progrès ergonomiques, nouvelles fonctionnalités, et accompagnement des clients, Nicolas Barbereau, fondateur de la société, fait le point sur les évolutions.

Qu’est-ce qui change dans cette nouvelle version ?


Nous avons procédé à une réécriture quasi-complète de l’outil autour des derniers standards ergonomiques. Nous existons depuis neuf ans. La solution était jusque là très pragmatique, et nous avons voulu solliciter nos clients autour de nouvelles ergonomies rendues possibles par des technologies qui n’existaient pas lors de notre création. Nous les avons donc consultés avant de sortir la version 4. Les clients peuvent désormais personnaliser la solution, en y intégrant leur logo, leurs couleurs… Mais surtout en paramétrant l’outil de données statistiques, car les besoins sont très différents en fonction des entreprises. Nous avons également pensé à ceux qui ne voudraient pas changer : la version 3 va coexister avec la 4. Nous savons que ceux qui étaient demandeurs hier d’une nouvelle version ne sont pas forcément les utilisateurs de demain. Notre cible avec cette nouvelle version, ce sont les utilisateurs existants qui ont envie d’évoluer, mais aussi les prospects potentiels.

Et en termes de fonctionnalités, y a-t-il des nouveautés ?


Oui, à plusieurs niveaux. Le moteur de recherche a été optimisé, il est également plus confortable. Nous avons aussi intégré la multidiffusion d’annonces ainsi que la visioconférence. Recruteurs et candidats peuvent se rencontrer en vidéo via la plateforme. Les recruteurs ont la possibilité d’enregistrer l’échange, par exemple dans le but de la transmettre ensuite aux opérationnels. De plus, comme nous savons que certains de nos clients, notamment les collectivités locales, préfèrent encore répondre par papier aux candidatures, nous avons développé un module éditique permettant d’intégrer les CV papiers et d’y répondre. Nous avons enfin créé un module de référentiels métiers qui permet la rédaction de fiches de postes, ce qui facilite la sélection et le suivi des candidatures.

D’autres évolutions sont-elles prévues ?


En complément des 7 langues déjà proposées (français, anglais, espagnol, italien, portugais, polonais et allemand), nous travaillons actuellement sur une traduction en chinois du logiciel à la demande de l’un de nos clients. Sur nos 2 700 utilisateurs, 20 % sont implantés à l’international, et nous les accompagnons dans leur développement, notamment en termes de gestion de la mobilité interne. A noter aussi que nos équipes se sont étoffées : nous avons recruté un directeur commercial et marketing, 2 consultants RH, 4 concepteur-développeur chefs de projets, une responsable administratif et administration des ventes, et avons séduit une responsable de la communication et RP de haut vol sur Lyon qui nous accompagne au quotidien dans notre ascension. Au total,  Human Sourcing (au-delà des autres projets engagés et dont nous vous parlerons ultérieurement) compte aujourd’hui 10 personnes qui sont au fait de tous les dossiers, garantissant à nos utilisateurs un suivi hors pair. Cela fait partie de notre histoire, de notre accompagnement client et de la stratégie de présence que nous mettons en place. Nous travaillons sur toutes ces évolutions depuis novembre dernier, il nous aura fallu presque un an pour voir les projets aboutir.

Propos recueillis par Séverine Dégallaix

Transférer cet article à un ami