3 façons d’améliorer vraiment l’expérience candidat


Le mercredi 14 novembre 2018 | Publi-reportage - Gestion des candidatures
3 façons d’améliorer vraiment l’expérience candidat

 

Alors que lexpérience-client et la relation-client sont incontournables et pour toutes les entreprises, lexpérience candidat et la relation candidat suivent désormais le même impératif.  Les conseils de SHL, pour prendre le train en marche.

L’analogie peut être faite entre le processus de recrutement et celui d’un premier rendez-vous. Les sensibilités sont exacerbées, , la première impression est primordiale et si les choses ne se déroulent pas comme prévu, la déception peut être terrible ainsi que les conséquences. Comme pour une rencontre qui s’est mal passée, candidat déçu pourra raconter sa mésaventure à ses amis, ruiner la réputation d’une entreprise sur les réseaux sociaux et ira peut-être même, jusqu’à boycotter ses produits ou services… Les entreprises sous-estiment encore aujourd’hui l’importance de l’expérience candidat. Elles sont embourbées dans des processus vieillissants, hermétiques, à une époque où les candidats - surtout les plus jeunes - dopés aux nouvelles technologies, sont habitués à l’instantané. Elles croulent sous le poids du volume à recruter et ne perçoivent plus l’individuel qui derrière, a des attentes. Ce qu’il espère tient pourtant en trois mots simples : de la transparence, de l’empathie et de la communication.

Transparence : les candidats veulent savoir à quoi sattendre

De la transparence car les candidats veulent savoir à quoi s’attendre. Ils veulent connaître les détails du poste, bien sûr, mais aussi - et c’est bien normal -, les étapes du processus de recrutement dans lequel ils s’engagent. Leur répondre, être transparent, cela signifie leur éviter les mauvaises surprises et la sensation d’avoir été, quelque part, à un moment, trompé.

Empathie : les candidats méritent des réponses

Un candidat, c’est quelqu’un qui a pris le temps de se renseigner sur l’entreprise, qui a peut-être refait son CV spécialement pour l’occasion, qui a rédigé soigneusement une lettre de motivation, qui a accepté de se soumettre à des tests. Après autant d’efforts, qui ne serait pas légitime à attendre un retour,  une réponse ? Au moins sur sa performance, pour pouvoir s’améliorer. Voilà en quoi les candidats réclament un minimum d’empathie. En leur donnant des réponses à des moments-clés -  une fois la candidature reçue, après les tests et après les entretiens - vous répondez à ce besoin. Il n’est pas nécessaire de fournir un rapport complet, mais simplement des feedbacks, voire des conseils, sur leurs points forts et leurs points faibles. De quoi les aider à poursuivre leurs démarches.

Communication : demandez leur avis aux candidats

Enfin, les candidats veulent eux aussi donner leur avis sur le processus de recrutement. Vous les avez notés, pourquoi ne pourraient-ils pas, eux aussi, donner leur avis ? En leur offrant cette opportunité,, vous les placer en position de partenaire. Cela peut favoriser le recrutement des meilleures candidatures,, améliorer grandement leur satisfaction, limiter le turnover et donc améliorer, à terme, la performance globale de l’entreprise. Vous pourrez aussi être surpris de ce que vous apprendrez !

Découvrez comment sélectionner les bons profils tout en offrant une réelle expérience candidat positive et attractive.

Pour en savoir plus sur les solutions dassessment SHL : shl.com/fr

 

Transférer cet article à un ami