Plateformes LMS : le Cesi utilise Moodle et CrossKnowledge


Le mardi 18 juin 2013 | LMS
Plateformes LMS : le Cesi utilise Moodle et CrossKnowledge - D.R.
L’organisme de formation professionnelle utilise à ce jour deux plateformes LMS distinctes : l’une rattachée aux écoles d’ingénieurs et d’informatique en open source, Moodle et l’autre se rapportant à l’organisme de formation à l’interne et à l’externe, CrossKnowledge. Retour sur la mise en place de ces deux solutions



Se doter d’une plateforme LMS passe toujours par une longue phase de réflexion. L’offre sur le marché des éditeurs est large et il faut parfois passer par un temps d’expérimentation avant de choisir l’outil le mieux adapté. C’est à peu de choses près le cheminement qu’a connu le Cesi.

Modèle de masse

L’organisme de formation s’est doté de sa première plateforme à la création d’Exia, son école d’informatique, en 2004. « À l’époque, Syfadis était la référence », précise Morgan Saveuse, directeur des études chez Exia.Cesi et responsable du système d’information pédagogique. Mais l’outil, avec sa philosophie d’entreprise, n’a pas séduit la communauté des étudiants, de futurs informaticiens âgés entre 18 et 25 ans. Exia change d’éditeur et passe au libre avec Moodle. C’était il y a trois ans. « Moodle est construit sur un modèle universitaire, avec un cours, un enseignant, des étudiants. Il était donc adapté à notre fonctionnement école », explique Morgan Saveuse. Autre grande qualité du nouvel outil : son fonctionnement sur des modèles de masse réunissant des milliers et des milliers d’étudiants.

Libre = gratuit ?

Pourtant, bien que Moodle soit déjà implanté dans les écoles du Cesi, ce ne sera pas la plateforme choisie pour la partie organisme de formation. « Nous voulions une solution d’une grande ergonomie pour nos stagiaires et nos salariés en interne. L’outil devait permettre une gestion beaucoup plus fine des parcours de formation donnés à nos stagiaires afin de mieux les orienter », décrit Alain Rossi, responsable édition au Cesi. Or, une gestion fine se serait soldée par un important temps de développement à mettre en place sur la plateforme libre. Les coûts associés auraient sans doute été trop grands.

Simple d’installation

C’est pour cette raison que l’organisme s’est tourné vers un autre prestataire. « La solution de CrossKnowledge était réputée sur le marché pour son ergonomie très simple », signale le responsable édition. Plus rapide à mettre en place, la « Learning Suite » est aujourd’hui utilisée depuis un an pour les formations en interne et en externe. « Nos stagiaires disposent par exemple d’une formation e-learning en amont et en aval de leur formation en présentiel », déclare Alain Rossi. Le principal intérêt de la plateforme pour eux étant de bénéficier d’un accès aux savoirs leur permettant de passer davantage de temps sur des cas pratiques lors des formations en salle au Cesi. Pour le moment, le choix de CrossKnowledge semble répondre aux attentes, notamment en matière de reporting, sur la partie administrative. « Nos financeurs nous demandent beaucoup d’informations comme le temps d’utilisation, le nombre d’utilisation, le temps de connexion, le temps passé… », indique le responsable édition. La plateforme devrait donc se maintenir pour les prochaines années, jusqu’à la prochaine phase de réflexion.

Aurélie Le Caignec

Transférer cet article à un ami