3 min avec 360Learning


Le jeudi 17 octobre 2019 | LMS
Depuis son lancement en 2014, 360 Learning n’a qu’un seul mot à la bouche : le « collaborative learning ». Un concept qui permet aujourd’hui à la société éditant une plateforme LMS de multiplier les succès. Nouveaux clients, levée de fonds, expansion internationale… Tour d’horizon des sujets sur lesquels le CEO Nicolas Hernandez planche.

En 2014, 360 Learning s’est lancé sur le marché de la formation après avoir constaté que les plateformes via lesquelles les apprenants se formaient étaient peu engageantes. Donc enregistraient des taux de complétion extrêmement faibles. En soutenant le concept de « collaborative learning », qui résume le fait que l’apprentissage doit être une activité collective, la société a su se faire une place aux côtés des grands éditeurs du marché. Elle dénombre aujourd’hui, parmi ses clients, plusieurs grands comptes dont la SNCF, Auchan, Criteo, Club Med, Engie…

En avril 2019, 360 Learning a tourné une autre page de son histoire en bouclant une levée de fonds de 41 millions de dollars auprès de cinq fonds d’investissement, majoritairement internationaux. Un tour de table qui lui a permis de développer sa plateforme LMS dans deux nouveaux pays : aux États-Unis et au Royaume-Uni, où elle compte déjà une trentaine de clients. Son effectif est ainsi passé, en six mois, de 80 à 180 collaborateurs.

Comment 360 Learning gère-t-elle son hypercroissance ? Pourquoi la société croit-elle si fermement dans le « collaborative learning » ? Quels sont ses projets en 2020 ? Les réponses du CEO Nicolas Hernandez.

Par Mélanie Favreau & Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami