Les solutions pour faire face à la crise


Le lundi 18 mai 2009 | Législation paie
Les solutions pour faire face à la crise

Une enquête publiée par le spécialiste du recrutement Robert Half révèle les solutions prises par les dirigeants d’entreprises du monde entier pour faire face à la crise. La mesure privilégiée reste le gel des recrutements.

42 % des entreprises françaises et internationales interrogées par Robert Half ont suspendu ou envisagent de suspendre leurs recrutements pour se préserver de la crise
. Une solution privilégiée à la diminution ou à la suppression des bonus (28 %), au licenciement de collaborateurs (23 %) et au report de projets d’infrastructures (19 %).

Parmi les 20 pays où Robert Half a mené son enquête, l’Irlande est celui où les entreprises ont le plus recours au gel des embauches (58 %), suivi par l’Italie (56 %) et le Luxembourg (52%). En Asie, les sociétés semblent privilégier la restriction des bonus, puisque 60 % des dirigeants interrogés à Singapour et 43 % à Hong-Kong affirment avoir recours à cette mesure.

Le report de projet d’infrastructure est quant à lui davantage pratiqué dans les pays anglo-saxons, notamment en Australie (27 %), aux États-Unis (25 %) et au Royaume-Uni (23 %). En France, cette mesure arrive en seconde position (23%) après le gel des recrutements (49 %).

Pour réaliser cette étude, Robert Half a sondé, en février et mars 2009, 7 000 DRH et Directeurs Financiers installés dans 20 pays différents.

Transférer cet article à un ami