Opentojob : un baromètre social online


Le mercredi 17 octobre 2012 | GPEC
Opentojob : un baromètre social online - D.R.
Le site web Opentojob propose aux entreprises un audit en temps réel, afin de mesurer précisément le niveau d’engagement de leurs salariés et de travailler leur marque employeur. « Il me semblait essentiel de mettre en place un outil simple qui permette de mesurer le bien être des employés en entreprise », explique Thomas Gadenne, fondateur d’Opentojob

La plateforme entreprise comporte deux espaces, l’un destiné au RH, l’autre aux salariés. Le personnel est invité à répondre en ligne à 98 questions regroupées en 12 thèmes tels que : le recrutement, la formation… « Le taux de retour est assez important comparé à un audit classique, 50 % en moyenne ». Les réponses, sécurisées et anonymes, reviennent à l’entreprise sous forme de 20 indicateurs (bien-être au travail, performance du processus RH…). Différents filtres et outils permettent ensuite au RH d’affiner les résultats, sans toutefois pouvoir identifier les collaborateurs. « Notre particularité est de leur fournir un «film » en temps réel tout au long de l’année, pour leur permettre d’être plus en phase avec la réalité du terrain.»

Communiquer les résultats
De leur côté les salariés ont accès à leur baromètre ainsi qu’à celui de l’entreprise, également en temps réel. « L’idée est aussi de responsabiliser les salariés et de leur permettre de mettre leurs réponses en perspective en les comparant au baromètre général », explique le fondateur. La visibilité des résultats dépend du choix de l’entreprise, qui peut les communiquer uniquement en interne ou les partager publiquement sur le site.  « Aujourd’hui les candidats sont moins sensibles au discours corporate. En rendant une partie de ces informations publiques, l’entreprise communique sur sa RSE et sa marque employeur de façon attractive ». Dans le même ordre d’idée, l’espace salariés offre la possibilité de poster des témoignages. Seuls seront modérés par l ‘équipe, les commentaires insultants, racistes…

Un acteur qui gagne du terrain
Opentojob ne facture aucun coût de mise en place, mais propose un tarif HT mensuel de 2€ par salarié pour un effectif de 200 personnes ; dégressif jusqu’à 50 cents à partir de 2000 personnes. La plateforme compte aujourd’hui une centaine de clients dont environs 25 grands comptes. « Parmi les retours, émerge la satisfaction pour les DRH d’avoir un outil qui vit avec l’entreprise plutôt qu’une analyse ponctuelle », souligne Thomas Gadenne. Des fonctionnalités sont actuellement développées, comme de nouveaux outils comparatifs ou de communication. Prochaine étape, ouvrir Opentojob à l’international : « Nous mettons en place différentes plateformes pour les entreprises ayant des filiales à l’étranger, adaptées à la langue et aux conditions de travail propres à chaque pays. »

Anna Masse

Transférer cet article à un ami