Bodet Software signe 2 partenariats stratégiques


Le mardi 03 septembre 2013 | Gestion des temps
Bodet Software signe 2 partenariats stratégiques - D.R.

L’éditeur et intégrateur français de solutions RH s’est récemment allié à Pixid d’une part, pour simplifier la gestion des intérimaires. Puis au fabricant de badgeuses Kaba d’autre part, afin de renforcer son assise européenne sur son marché historique : la gestion des temps. La priorité 2013 de Bodet reste toutefois le développement de sa suite SIRH lancée en mars dernier.

Alliances commerciales

Fondé en 2004 à l’initiative de 3 majors de l’intérim, Pixid est une plateforme de gestion des intérimaires, utilisée aujourd’hui par 6000 agences en France. « Plutôt que de déclarer des feuilles de temps manuellement dans Pixid, notre partenariat permet désormais aux entreprises qui font appel à l’intérim de bénéficier d’une solution intégrée » explique Eric Ruty, DG de Bodet Software. Auparavant, certains grands comptes faisaient le choix de développer des interfaces ad hoc. « De l’avis de ceux qui ont investi dans des solutions sur mesure, c’est très complexe à mettre en œuvre. Notre solution standard permet de réduire les risques et les coûts » observe le DG. Demain, les deux acteurs pourraient renforcer encore davantage leur partenariat, en permettant aux entreprises d’exprimer leurs besoins de personnels intérimaires directement depuis le logiciel de gestion des temps de Bodet. En parallèle, l’éditeur a conclu début juin un accord avec Kaba, un fabricant historique de terminaux hardware de « gestion des accès », présent dans 60 pays. Une synergie gagnante puisque Bodet est bien implanté en France et au Benelux tandis que Kaba a une forte présence en Suisse et en Allemagne : des territoires que l’éditeur entend développer. Un partenariat toutefois étonnant puisque la maison-mère de Bodet fabrique sa propre gamme de badgeuses…

Kelio SIRH : nouveau cheval de bataille

Bodet annonçait récemment le lancement d’une suite SIRH déclinée en 7 modules, parmi lesquels la gestion du recrutement, de la formation, des évaluations, des emplois et compétences et l’administration du personnel. Disponible sous licence - à partir de 2500 € par module - ou en SaaS - environ 3 € par collaborateur et par mois pour les 7 briques -, ce produit a été pensé pour les PME. « Pour une entreprise de moins de 100 salariés, le déploiement de la suite prend moins de 20 jours » assure Eric Ruty qui entend signer 50 clients d’ici la fin de l’année. Un nouveau produit qui n’a pas laissé le marché indifférent, puisque l’un des concurrents de Bodet, Horoquartz, a annoncé début juin une alliance avec Foederis pour le lancement d’une suite complète de gestion des RH.

Gaëlle Fillion

Transférer cet article à un ami