Bodet Software et ITGA s’associent pour gérer la pénibilité


Le jeudi 22 janvier 2015 | Gestion des temps
Bodet Software et ITGA s’associent pour gérer la pénibilité - D.R.
Afin d’aider les entreprises à simplifier la gestion des risques et le suivi des expositions, l’éditeur Bodet Software vient de se signer un partenariat avec l’un de ses clients : le groupe rennais ITGA. Un rapprochement qui va permettre aux entreprises de gérer, au travers d’une seule solution, l’ensemble des 10 facteurs de risque liés à la pénibilité

L’un est positionné sur le compte personnel de prévention de la pénibilité, l’autre sur la fiche de prévention des expositions, dite « fiche pénibilité »… Les synergies entre les éditeurs Bodet Software, spécialisé dans la gestion des temps et le contrôle d’accès, et ITGA, positionné sur le segment de la gestion des risques professionnels, sont plus qu’évidentes. « La société rennaise ITGA est l’un de nos clients depuis deux ans. En l’outillant de notre solution de gestion des temps, nous nous sommes aperçus que nous avions une expertise complémentaire dans la gestion de la pénibilité. Nous avons donc décidé de travailler ensemble afin de proposer aux entreprises une gestion rigoureuse de la fiche pénibilité et une traçabilité précise des expositions aux risques », explique Vincent Noyet, responsable marketing chez Bodet Software. L’éditeur, qui a enregistré une croissance à deux chiffres en 2014, n’avait pas attendu la mise en application du compte pénibilité, le 1er janvier 2015, pour faire de cette obligation légale sa priorité. Aussitôt les débats sur cette mesure lancés, la société a cherché à intégrer à sa solution de gestion des temps Kelio les six facteurs de risque inclus dans la fameuse fiche pénibilité. C’est désormais chose faite.

Des passerelles entre les deux solutions

Plutôt que de créer un nouvel outil à part entière, les deux partenaires ont préféré enrichir leurs solutions respectives en multipliant les passerelles. « Notre solution Kelio gérait déjà le compte pénibilité en permettant de calculer les quatre facteurs-clés : le nombre de nuits travaillées, y compris en équipe alternante, le nombre d’heures d’un travail répétitif et le nombre d’heures d’activités réalisées en milieu hyperbare. Depuis qu’elle est interfacée avec l’outil Evaluthyss-Chemhyss d’ITGA, qui trace les risques professionnels et chimiques, notre solution inclut également les six facteurs de risque relatif à la fiche pénibilité, ce qui permet aux entreprises d’éviter la double saisie d’informations », explique Vincent Noyet. Kelio transmet, par exemple, les données de chaque collaborateur au progiciel Evaluthyss-Chemhyss, qui génère aussitôt une fiche d’exposition, laquelle est ensuite intégrée automatiquement au profil du salarié, disponible dans Kelio. Optionnelles, ces passerelles entre les deux solutions sont soumises à une tarification spéciale, en cours d’élaboration. Bodet Software promet des coûts « attractifs ». « Notre démarche va être pédagogique avant d’être commerciale. Avant de parler de tarifs, nous devons expliquer les synergies qui existent entre nos deux outils », conclut-il.

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami