Foederis dévoile la nouvelle interface de sa suite de gestion des talents


Le mardi 03 juin 2014 | Gestion des talents
Foederis dévoile la nouvelle interface de sa suite de gestion des talents - D.R.
Nouvelle ergonomie de l’interface utilisateur, compatibilité avec les terminaux mobiles, renforcement du module de business intelligence… L’éditeur français spécialisé dans les solutions de gestion des talents en mode SaaS vient tout juste de procéder à une refonte significative de sa solution. Tous les trois ans, les équipes R&D de Foederis effectuent une mise à jour majeure de l’ensemble des modules qui constituent leur solution intégrée de gestion des talents

Cette année, l’éditeur français, qui espère atteindre les 10 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année, a succombé à la tendance web du moment : le flat design, caractérisé par des interfaces minimalistes et des couleurs vives. « Nous avons souhaité optimiser l’ergonomie de notre solution et l’orienter vers l’utilisateur, de sorte qu’il puisse évoluer dans un environnement simple et intuitif », explique Bernard Gauvignon, directeur associé. Non seulement de nouvelles couleurs et typographies ont été intégrées à la solution pour que les gestionnaires puissent plus facilement identifier les différentes tâches à mener mais des améliorations ont également été effectuées au niveau de la navigation dans l’outil. « L’interopérabilité a été optimisée : en quelques clics, les professionnels RH peuvent désormais passer facilement d’un module à l’autre, même s’ils n’ont aucun lien entre eux », illustre-t-il. Pour répondre aux besoins de ses clients les plus nomades, Foederis a, par ailleurs, rendu sa solution compatible avec tous les terminaux mobiles du marché, smartphones comme tablettes. Développée en HTLM5, l’interface mobile sera présentée mi- juin lors d’une convention dédiée aux utilisateurs.

Un module B.I. générateur de reportings

La couverture fonctionnelle de la solution de gestion des talents de Foederis a, elle aussi, été retravaillée. Conscient que la mesure d’informations-clés constituait un avantage concurrentiel pour les entreprises, l’éditeur, qui devrait enregistrer une croissance de 10 à 15 % d’ici la fin de son exercice en juin, a par exemple profité de cette mise à jour pour optimiser sa brique de business intelligence. « Puisque les décideurs RH ont besoin d’indicateurs et de ratios de pilotage en temps réel, nous avons enrichi notre module de B.I. Il est désormais complètement intégré à notre solution et génère des tableaux de bords et des graphes qui enrichissent ensuite une bibliothèque de reports », explique Bernard Gauvignon. Cette nouvelle version permet notamment aux gestionnaires et aux managers RH de croiser les données entre elles, d’agréger, au sein de leur système d’information, de l’information provenant de sources différentes… Le tout dans un portail décisionnel en rapport avec leurs missions. « Ces derniers vont, par exemple, pouvoir connaître les liens entre le niveau d’atteinte des objectifs de leurs collaborateurs et le niveau de performance des entités, mesurer le niveau des compétences détenues par leurs équipes par rapport aux formations suivies », précise-t-il. Et, de facto, identifier plus facilement leurs talents en interne.

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami