Val Informatique part à la conquête de l’enseignement supérieur… et de l’international


Le lundi 26 mai 2014 | Gestion de la formation
Val Informatique part à la conquête de l’enseignement supérieur… et de l’international - D.R.

Début 2013, cet éditeur toulousain lançait Ammon.ERP.Formation : son nouveau logiciel cloud de gestion intégrée, destiné aux centres de formation continue. 25 signatures plus tard, une version campus de cet outil vient d’être déclinée pour les écoles et les universités. Un marché prometteur qui invite Val Informatique à accélérer ses ambitions de développement hors de nos frontières.

Virage stratégique

Positionné historiquement sur le marché des ERP destinés aux centres de formation continue et aux OPCA, Val Informatique avait dévoilé en janvier 2013 une offre innovante en cloud, intégrant notamment la comptabilité, le CRM ou la gestion des plannings. Fort de l’accueil positif réservé à ce nouveau produit, l’éditeur entend désormais s’attaquer aux 30 000 acteurs de formation initiale dans le monde qu’il a identifiés. Autrement dit, un immense vivier de prospects souvent peu ou mal équipés. « Nous n’imaginions pas que cet axe devienne un jour le plus important pour nous en termes de développement » s’étonne même Alain Ravary, Président de Val Informatique. Particularité du module Campus : il administre par exemple « les plans de diplômation » liés à l’acquisition de crédits ECTS. L’outil propose en outre des fonctionnalités pour gérer le vivier d’anciens étudiants ou payer les intervenants extérieurs par exemple. Une grande école internationale serait déjà en phase de contractualisation. L’objectif de l’éditeur : signer avec 6 autres acteurs de la formation initiale d’ici la fin de l’année.

Cap sur l’Europe, en partenariat avec MOS MindOnSite

Fort d’un CA de 4,4 M€ de CA en 2012, l’éditeur a des ambitions fortes puisqu’il espère atteindre 7,9 M€ d’ici 2018. « Aujourd’hui, nous travaillons notre internationalisation avec MOS » explique Alain Rabary. Après le déploiement d’une antenne marocaine en avril 2013, l’éditeur toulousain vient d’annoncer son partenariat avec cet éditeur suisse de LMS, filiale de Demos. L’enjeu : offrir à terme une offre complète de gestion de la formation destinée aux entreprises : de la gestion des contenus à la gestion administrative, en passant par la logistique et le budget. A moyen terme, Val Informatique envisage par ailleurs de changer de nom. Pour mieux asseoir sa crédibilité internationale ?

Gaëlle Fillion

Transférer cet article à un ami