MaFormation.fr opte pour le paiement à la performance


Le vendredi 19 septembre 2014 | Gestion de la formation
MaFormation.fr opte pour le paiement à la performance - D.R.
Après IciFormation, c’est au tour de MaFormation.fr de miser sur le paiement à la performance. Moins de deux ans après son lancement, le portail se détache du modèle économique de RegionsJob, sa maison mère. Depuis avril, il propose deux systèmes de monétisation : l’abonnement traditionnel et le paiement au formulaire

MaFormation.fr ne s’interdit rien. Pour mieux répondre aux besoins de ses clients, le portail dédié à la formation initiale et continue du groupe RegionsJob a décidé de prendre des risques en modifiant, en avril dernier, une partie de son modèle économique. « Auparavant, nous diffusions uniquement des offres de formations et d’emplois en alternance via un système de forfaits, permettant aux clients de choisir la durée et l’emplacement de leurs annonces. Comme ce modèle ne leur permettait pas, à l’achat, d’augurer la performance de la prestation, nous avons lancé une seconde option basée sur le coût par lead », explique Gaël Bohn, responsable des activités du site MaFormation.fr.

Deux modèles complémentaires

Désormais, les centres de formation souhaitant se rendre visibles dans le catalogue du portail, référencé sur les huit déclinaisons régionales du site, sur Moncompteformation.fr et sur Mes-compétences.fr, ont donc le choix entre deux options. « Nous n’avons pas voulu abandonner notre modèle au forfait dans la mesure où il répond encore à certaines organisations. Les centres d’enseignement à distance qui cherchent à accroître le trafic de leur site web ont, par exemple, tout intérêt à s’orienter vers cette option, accessible à partir de 650 euros pour une formation à l’année, plutôt que vers un paiement à la performance », illustre Gaël Bohn.

Commercialisé par les 11 collaborateurs du portail, le nouveau modèle consiste, pour les centres de formation, à payer uniquement lorsque leur annonce aboutit sur un lead « qualifié, exploitable et dédoublonné », dont le formulaire contient un certain nombre d’informations sur le prospect, notamment son nom, prénom, adresse mail, numéro de téléphone et la nature de sa motivation. Si le portail ne propose pas de système de capping à proprement parler, il laisse ses clients accéder à un back office permettant de gérer les diffusions de leurs offres de formation, donc leurs facturations, réalisées bimensuellement. Après une adhésion annuelle fixe de 300 euros (quel que soit le nombre de formations diffusées), chaque lead qualifié est facturé 13 euros. A noter que, contrairement à IciFormation, Maformation propose un tarif unique, indépendamment du prix de la formation ou du nombre de lead reçus.

Multiplier les passerelles entre les sites

Avec ce nouveau positionnement, le portail généraliste, qui recense 125 000 offres issues de 300 centres de formation, espère toucher une plus grande variété d’organismes et générer un trafic supplémentaire, qui s’élève aujourd’hui à 4 millions de visiteurs uniques par an. Et concurrencer Kelformation, IciFormation et FormaGuide, ses principaux concurrents. « Notre stratégie s’inscrit dans celle de RegionsJob, qui consiste à aborder la gestion de carrière de manière globale. Notre objectif est de créer le plus de passerelles possibles entre nos différents sites et bases de données candidats. Aussitôt qu’un candidat est intéressé par une formation, nous l’invitons à voir quels sont les débouchés possibles en termes d’emplois sur cadreo ou RegionsJob, et vice versa », conclut Gaël Bohn.

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami