Trois clients de Cornerstone témoignent


Le mardi 09 juillet 2013 | Gestion de la formation
Trois clients de Cornerstone témoignent - D.R.

A l’occasion de la troisième édition de l'évènement « Converge Live Paris » organisé en juin par Cornerstone, trois entreprises ont partagé, devant une assemblée composée de 300 professionnels RH et dirigeants, leurs avis sur l’implémentation de la solution intégrée de gestion des talents de l'éditeur californien.

Rémy Cointreau

C’est pour faciliter le quotidien de ses collaborateurs que l’entreprise Rémy Cointreau s’est tournée vers Cornerstone. « Nous souhaitions que les managers puissent accroître leurs performances via des outils facilitateurs, que les RH gagnent du temps en se rapprochant des salariés et que la DSI harmonise son système d’information sur l’ensemble des filiales du groupe », a expliqué Daniel Vicente, chef de projet informatique. L’entreprise s’est donc outillée d’une solution RH comprenant une revue de personnel, une revue salariale, une évaluation de la performance ainsi qu’un socle RH. Le projet s’est découpé en quatre étapes-clés. « Après une phase de découverte en juillet 2012, nous avons expliqué nos besoins à Cornerstone qui les a modélisés directement dans l’outil de sorte que nous voyions son évolution toutes les semaines. A partir du mois de novembre, nos équipes ont pu tester et s’approprier la solution. En janvier 2013, nous avons acquis de l’autonomie face à l’outil et l’avons paramétré afin de l’adapter à notre phase de démarrage, en avril », a témoigné Daniel Vicente. Pour le chef de projet informatique, dédier une équipe au projet a été la clé du succès. « Pour faciliter la communication, il a été intéressant de créer des binômes entre les équipes informatique et métiers. » Prochaine étape pour le groupe : l’implémentation de la solution en russe, chinois et japonais.

Air Liquide 

Le groupe Air Liquide, qui dénombre près de 50 000 collaborateurs répartis dans 80 pays, avait, lui aussi, pour objectif d’harmoniser ses pratiques RH. « Notre enjeu était de faire travailler toutes nos entités sur la même base d’outils. Nous avons donc décidé, dans le cadre de notre stratégie RH, de nous outiller de trois briques, dont deux via Cornerstone : la solution de Talent Management System (TMS) et celle de Learning Management System (LMS) », a précisé Thierry Sifodil, Group HR Program Manager. Etant donné le multiculturalisme du groupe, l’harmonisation des processus RH a été un vrai défi. « Nous avons rencontré des difficultés lorsqu’il a fallu faire accepter les nouvelles pratiques et accompagner le changement afin de faire évoluer les mentalités. » Après une première phase de déploiement de cinq mois, Air Liquide jouit aujourd’hui de deux approches complémentaires. « Notre TMS, comprenant la fixation d’objectifs, l’entretien annuel, les plans de succession et la revue de personnel est déployé progressivement par vagues d’entités, tout comme le LMS pour la gestion des habilitations et des formations en présentiel incluant l’accès au catalogue de formations. L’accès au e-learning via le LMS connaît, quant à lui, un déploiement plus rapide. » Résultat : grâce à l’outil, 85 % des collaborateurs peuvent désormais avoir accès aux formations en e-learning.

L’UIMM

L’Union des industries et des métiers de la métallurgie, qui regroupe 43 000 entreprises embauchant pas moins d'1,5 millions de salariés, dispose d’un réseau de 100 centres de formation initiale et continue. Pour continuer à former des professionnels de la métallurgie, en particulier sur des métiers dits « prioritaires », l’organisation patronale a décidé, il y a trois ans, d’opter pour une stratégie pédagogique multimodale. « Nous travaillons désormais sur une pédagogie basée sur une approche par compétences. En plus de répondre à une évaluation sommative, chaque formation est maintenant individualisée grâce à la modularisation des parcours, construite à partir des objectifs professionnels des stagiaires », a expliqué Frédéric Creuwels, coordinateur veille et projets. Pour accompagner l’introduction de la formation à distance dans son réseau via une plateforme LMS, l’UIMM a réalisé un travail d’appropriation. « Il a consisté à découvrir les fonctionnalités de l’outil par le biais d’un webinar, d’un support technico-pédagogique et d'équipes locales dédiées au projet. » En parallèle, l’organisation patronale s’est positionnée sur le social learning en lançant, via la brique présente dans la solution Cornerstone, des communautés de pratiques pour conduire le changement.

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami