4 min 30 avec Amar Dhaliwal, ambassadeur de l’offre Saba


Le vendredi 17 octobre 2014 | Gestion de la formation
4 min 30 avec Amar Dhaliwal, ambassadeur de l’offre Saba - D.R.
L’éditeur américain Saba a beau être né en 1997, il reste encore méconnu sur le marché français de la gestion des talents. Présente en Europe depuis 2000, la société a pourtant fait parlé d’elle ces douze derniers mois, notamment en acquérant 200 nouveaux clients, dont la moitié hors des Etats-Unis

Au fil des années, les plateformes LMS sont devenues incontournables aux yeux des entreprises qui souhaitent optimiser leurs coûts de formation, notamment par la mise en place de stratégies digitales. C’est sur ce marché en plein boom que l’éditeur américain Saba, qualifié de « visionnaire » en matière de talent management" par le Gartner Group, a réussi à se faire un nom.

Grâce à son positionnement sur d’autres segments RH, notamment le recrutement, la gestion des performances, la planification des effectifs, la succession et la rémunération, l’éditeur dénombre désormais 2200 clients dans le monde, dont 49 entreprises françaises : Orange, Renault, Sanofi, Virbac, Atos, le Ministère de l’Education Nationale… Soit, un total de 31 millions de personnes utilisant sa suite unifiée de gestion des talents Saba Cloud.

A l’occasion de la présence, à Paris, de l’ambassadeur de son offre, l’éditeur Saba a organisé, début octobre, une matinée durant laquelle le digital learning, la technologie, la performance et la mobilité ont été sur toutes les lèvres… Quels sont les défis qu’offre le marché français en matière de formation ? Comment Saba compte-t-il réinventer nos contextes d’apprentissage, alors que quatre générations se côtoient désormais en entreprise ? Sur quels autres projets l’éditeur travaillera-t-il ces prochains mois ? Les réponses, en vidéo, avec Amar Dhaliwal.

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami