Visio4People enrichit sa plateforme avec une solution d’entretien vidéo différé


Le vendredi 11 avril 2014 | Gestion des candidatures
Visio4People enrichit sa plateforme avec une solution d’entretien vidéo différé - D.R.
La société ImageInPeople a décidé d’ajouter une corde à son arc. Après avoir lancé la plateforme web de visio-recrutement Visio4People, l’éditeur a décidé d’élargir son offre avec une solution d’entretiens vidéo différés adaptée aux entreprises souhaitant optimiser leur étape de présélection de candidats

Après BuzzleMe et easyRECrue, c’est au tour d’ImageInPeople de se lancer dans le segment des entretiens vidéo différés. L’éditeur a en effet décidé de proposer, au sein de sa plateforme Visio4People, deux outils complémentaires : les entretiens visio en live, qui permettent aux entreprises d’évaluer leurs candidats sans contrainte de déplacement et les entretiens vidéo différés, qui les aident à optimiser leur présélection de profils. Pour Guillaume Ibled, directeur associé d’ImageInPeople, « cette nouvelle solution va permettre aux candidats de valoriser leurs qualités de savoir-être dès le début du processus d’embauche et aux recruteurs de mettre rapidement les profils qui les intéressent dans une situation de poste », estime-t-il.

Plusieurs réenregistrements possibles

Le fonctionnement de cette nouvelle solution est simple : les recruteurs souhaitant soumettre leurs candidats à un entretien vidéo différé doivent créer un questionnaire ou piocher parmi les questions déjà élaborées, en précisant, pour chacun des cinq items, le temps durant lesquelles les candidats peuvent s’enregistrer (entre 30 secondes et deux minutes). Les entreprises peuvent ensuite l’envoyer par mail aux candidats, de manière massive. En cliquant sur un lien URL, les candidats accèdent ensuite à une plateforme chartée aux couleurs de l’entreprise et peuvent visualiser, à l’avance, le questionnaire. Et c’est bien là la différence avec les autres solutions du marché. « Les candidats peuvent préparer leurs réponses et, lorsqu’ils sont prêts, s’enregistrer. Et recommencer autant de fois qu’ils le veulent », souligne Guillaume Ibled. La solution n’a donc pas pour objectif de mettre les candidats en difficulté. « Pour la majorité, l’entretien vidéo différé est un exercice nouveau. Nous ne souhaitons pas que les entreprises passent à côté d’un bon candidat simplement parce qu’il n’est pas à l’aise dès la première prise. Nous estimons que la spontanéité d’un profil se mesure plutôt lors d’un entretien en live », explique-t-il. A noter que la prochaine version de Visio4People intégrera toutefois une fonctionnalité permettant de garder ou non cette option.

Des fonctionnalités collaboratives

La solution d’ImageInPeople permet aux équipes RH de travailler en équipe. « Un recruteur peut envoyer la vidéo d’un candidat à un manager, via un simple mail. Ce dernier peut ensuite donner son avis par retour de mail ou accéder à des fonctionnalités collaboratives de notation », explique-t-il. Lancée le 18 mars, cette offre va être proposée, sans surcoût, à la vingtaine de clients utilisateurs de Visio4People (Altran, Carrefour, Sanofi…). Pour les autres, « le droit d’usage de nos deux solutions  est en moyenne de 200 euros par utilisateur et par mois incluant hébergement, maintenance, support et mise à jour », rappelle-t-il. Ces derniers pourront, d’ici six mois, bénéficier d’une version mise à jour et enrichie de fonctionnalités d’entretiens collectifs et de tests d’évaluation.

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami