Dokker Recruit, une solution pour faciliter le recrutement des PME


Le mercredi 17 juillet 2013 | Gestion des candidatures
Dokker Recruit, une solution pour faciliter le recrutement des PME - D.R.

C’est sur un marché prometteur mais jusqu’ici peu investi que Dokker se positionne. Avec sa solution Dokker Recruit, la start-up s’adresse aux PME dépourvues de logiciels de gestion de candidatures. Lancé début avril, l’outil n’a pas à rougir de ses fonctionnalités, particulièrement nombreuses.

Pour permettre aux PME et PMI de s’équiper d’une solution innovante à moindre frais, la start-up bordelaise Dokker, qui s’est déjà fait un nom en développant une application de création et de partage de portfolio sur les réseaux sociaux, a lancé Dokker Recruit. « Un service de dématérialisation de la gestion du recrutement qui permet aux entreprises de remplacer la gestion des candidatures par email et Excel », annonce Frédéric Ducrot, co-fondateur.

Un lien URL par offre d’emploi

Lancée en avril, la solution, qui valu à la jeune équipe d’être finaliste du concours Web2day 2013, est à la fois simple d’utilisation et exhaustive. Elle permet aux recruteurs publiant une offre d’emploi sur la plateforme de recevoir, en retour, un lien URL unique susceptible d’être relayé sur les supports de leurs choix (jobboards, réseaux sociaux, site corporate…) en lieu et place de leur adresse mail. La solution rassemble ensuite l’ensemble des candidatures envoyées et permet aux recruteurs de consulter, via un simple clic, les CV, lettres de motivation et portfolio fournis par les candidats. Les professionnels RH peuvent ainsi consulter ces documents en dehors des murs de l’entreprise, depuis leur smartphone ou tablette.
Plus qu’une plateforme canalisant les candidatures, Dokker Recruit s’apparente à un espace collaboratif permettant de classer les CV par catégorie (comptabilité, juridique, consulting…) et d’échanger, entre professionnels et de manière privée, sur le bien-fondé d’un profil. La solution, qui offre beaucoup d’autres fonctionnalités, permet par ailleurs de se doter d’un outil analytique. « Les liens URL fournis nous apportent des données chiffrées permettant de mesurer le retour sur investissement des stratégies média des entreprises », souligne Frédéric Ducrot. Un argument de taille pour la quarantaine de PME et cabinets de recrutement qui ont, pour l’heure, souscrits à l’abonnement, compris entre 59 et 199 euros par mois.

Un outil de chasse dans les cartons

La start-up, qui vise les 200 clients d’ici la fin de l’année, travaille actuellement sur plusieurs projets. Après avoir planché sur l’intégration de Dokker Recruit à la plateforme de multidiffusion d’offres d’emploi Cloud-posting, l’équipe travaille sur l’élaboration d’un outil permettant de réaliser de la chasse de profils via Internet. « Grâce à une extension Google Chrome, l’outil pourra capturer, en un clic, les données basiques d’un profil intéressant (nom, prénom, fonction…) mais aussi l’URL du site visité et les enregistrera dans notre module. Quand le recruteur examinera son vivier de chasse, il pourra ainsi cliquer sur le lien et retrouver la page originale consultée. »

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami