DigitalRecruiters simplifie la demande d’autorisation d’embauche


Le lundi 30 septembre 2019 | Publi-reportage - Gestion des candidatures
DigitalRecruiters simplifie la demande d’autorisation d’embauche - DR
DigitalRecruiters, dont le logiciel de recrutement a été spécifiquement pensé pour les organisations multisites à l’instar de Décathlon, Franprix, Renault et plus de 120 autres clients, poursuit le développement de son ATS. Nouvelle corde à son arc : un outil complet, mobile et intuitif qui simplifie le processus de validation des demandes de recrutement dans les entreprises. Eclairages.

En accompagnant des organisations multisites à l’instar de Securitas ou encore d’In Extenso, DigitalRecruiters s’adresse notamment aux opérationnels qui, à distance, n’ont pas nécessairement les codes des recruteurs et des RH. « Les process de demande d’autorisation d’embauche de ces entreprises, qui évoluent pour certaines d’entre elles à l’international, sont souvent lents et chronophages. La gestion est réalisée la plupart du temps sur des tableurs ou des traitements de texte, envoyés par e-mails, ou de manière informelle. Cela implique des frustrations fortes, voire des tensions en interne, sur la gestion des recrutements. En cause : un processus de validation trop long et un manque de visibilité et de partage d’informations entre les parties prenantes  », commente Florent Schulzendorf, directeur produit et cofondateur de DigitalRecruiters. Afin de fluidifier le process et  d’accélérer les échanges entre les opérationnels et les RH, DigitalRecruiters vient de développer un nouvel outil. « Ce module complet de gestion du processus de validation des demandes d’autorisation d’embauche, co-créé avec nos clients et traduit en 7 langues, permet de structurer et de digitaliser la totalité de la démarche. Intuitif, il facilite ainsi le travail de l’opérationnel qui n’a qu’à compléter quelques champs pour créer sa demande et valider le circuit de validation pré-rempli automatiquement. De quoi lui faire gagner du temps pour se concentrer sur la valeur ajoutée de sa mission principale  » complète Florent Schulzendorf.

L’outil implique tous les acteurs du recrutement

Parmi ses atouts, le nouveau module de DigitalRecruiters, déjà utilisé par le Crédit Mutuel Nord Europe, GrandVision  et Franprix se gère de manière totalement autonome. « Chaque entreprise, par entité ou utilisateur, à la main mise sur les paramétrages des formulaires ou des circuits de validation. Aussi, il ne revient qu’à elle, de la faire évoluer, selon son rythme et ses besoins  » précise Florent Schulzendorf. Accessible sur ordinateur, tablette et mobile, l’outil implique tous les acteurs du recrutement, qui ont l’opportunité de suivre via un tableau de bord et en temps réel l’avancement des processus de validation. Une souplesse et une liberté d’action particulièrement appréciées de ces organisations qui évoluent très rapidement. En outre, un système d’alerte de relance automatique évite l’envoie insistant d’e-mails, de SMS ou d’échanges téléphoniques pour les demandes de validation. « Enfin, l’autre attrait  indéniable de l’outil réside dans l’accès d’un tableau de bord consolidé qui permet aux ressources humaines et à la direction générale d’avoir davantage d’insight sur la gestion de la masse salariale à venir », ajoute le directeur produit de chez DigitalRecruiters. Cerise sur le gâteau, une fois une demande validée, il ne suffit que d’un clic pour la transformer en une offre d’emploi, à même d’être publié sur les jobboards et les réseaux sociaux, évitant un temps de ressaisi important pour les RH. Sortie en juillet 2019, la commercialisation du module rencontre déjà un vif succès, pour preuve déjà 10 déploiements de la solution sont prévus dans les prochaines semaines.

Transférer cet article à un ami