A quel moment un recruteur reçoit-il le plus de CV  ?


Le mardi 22 octobre 2013 | Gestion des candidatures
A quel moment un recruteur reçoit-il le plus de CV  ? - D.R.

Le dada d’Intuition Software, c’est la satisfaction client. Ces anciens professionnels du recrutement, reconvertis en éditeur du logiciel JobAffinity, font évoluer leur solution en continu… mais n’hésitent pas non plus à apporter du grain à moudre à leurs utilisateurs. Ils se sont par exemple amusés à identifier le climax de l’envoi de candidatures. Verdict : le mardi à 11h ! Gros plan sur ce pure player du marché des solutions de recrutement en forte croissance.

Le pic de la mi-journée

Réalisé deux années de suite sur un corpus d’une centaine d’entreprises représentatives, le baromètre Intuition Software est formel : les trois-quarts des candidats enverraient leur CV par mail entre le lundi et le jeudi. Qu’ils soient en poste ou non, ils postuleraient d’ailleurs plus volontiers pendant les heures de travail. « La moitié des candidatures arrivent entre 11 et 16h » commente Steve Crasnianski, co-fondateur d’Intuition Software aux côtés d’Alexandre Noto. Avec un pic avant et après l’heure du déjeuner. De quoi décourager les entreprises à multi-diffuser leurs offres le soir ou le week-end, persuadées que les candidats profitent de leur temps libre pour postuler ? Reste que le laps de temps qui sépare la lecture d’une annonce de l’acte de candidature aurait plutôt tendance à s’allonger.

Jobaffinity : 1000 utilisateurs et une santé de fer

Lancé en 2009, le logiciel cloud de gestion du recrutement d’Intuition Software ferait de plus en plus d’adeptes.  Parmi les solutions RH pure players du secteur recrutement, « nous sommes l’acteur qui signe le plus de clients chaque année, soit 50 ou 60 » assure Alexandre Noto. L’éditeur gagnerait 70 % des appels d’offres auquel il participe ! « Notre marché est segmenté en deux : les outils de recrutement complexes parfois difficile à manier, et les produits simples voire simplistes. Notre pari : proposer un logiciel complet mais simple, sans formation » explique le fondateur. Parmi ses clients, Intuition Software compte aussi bien des structures de taille moyenne comme Voyages-sncf.fr ou Comexposium, que des cabinets de recrutement unipersonnels. L’abonnement « all inclusive » est fixé à 110 € par mois et par utilisateur pour les entreprises. « Il y a 3 ans, nous avions de loin les prix les plus bas du marché. A l’époque, cela avait suscité de fortes réactions de nos concurrents. Or désormais, tout le monde s’est aligné » explique l’éditeur.

De grands chantiers à venir

Alors que la tendance du marché est plutôt à la diversification, Intuition Software entend quant à lui se concentrer exclusivement sur son cœur d’activité : le recrutement. « Nous ne sommes pas contre un développement par croissance externe » indique en revanche Steve Crasnianski. Si l’éditeur souhaite rester discret sur ses projets, il avoue toutefois investir massivement en R&D sur le « search ».  « Nous travaillons également sur des fonctionnalités sur les réseaux sociaux qui vont beaucoup plus loin que ce qui existe sur le marché. Cela constituera un fort avantage concurrentiel » conclut-il. A suivre.

Gaëlle Fillion

Transférer cet article à un ami