Les cinq tendances RH majeures des collectivités territoriales


Par Aurélie Tachot | le mercredi 04 février 2015 | Externalisation RH
Les cinq tendances RH majeures des collectivités territoriales

Pour fêter la création de Sopra HR Software, sa nouvelle entité dédiée à l’édition de logiciels RH, Sopra Steria Group a souhaité taper fort. A l’occasion d’un livre blanc qui vient d’être publié, le géant européen du conseil casse les idées reçues et assure que les perspectives RH de la fonction publique territoriale ne sont pas si différentes que celles du secteur privé.

1-Le rôle du DRH ? Accompagner la transformation

La transformation n’est pas uniquement sur les lèvres des DRH d’entreprises. Leurs compères du secteur public s’approprient, eux aussi, cette mission, d’après l’enquête de Sopra HR Software, réalisée entre juillet et septembre 2014 auprès de 82 DRH issus de collectivités territoriales. 65 % des sondés estiment en effet que leur rôle sera de promouvoir le changement et 44 % pensent devoir prendre part à la définition de la stratégie. Des résultats qui font écho aux mutations qui impactent la sphère publique : "la pression budgétaire du secteur territorial s’assortit d’efforts de rationalisation que le DRH devra porter", selon Valérie Chatel, présidente de l’association DRH des grandes collectivités.

2-Piloter la masse salariale, une priorité absolue

Resserrement des marges de manœuvre budgétaires oblige, le pilotage de la masse salariale (cité par 65 % des sondés), le développement des compétences (59 %) et de la mobilité interne (52 %) figurent parmi les axes prioritaires des DRH des collectivités territoriales pour ces trois prochaines années. Si ces résultats prouvent que la fonction devient stratégique dans les collectivités, ils constituent également des points d’alertes, d’après Véronique Montamat, directrice de la stratégie de l’offre RH chez Sopra. "L’erreur serait de faire de ces priorités l’unique axe de la politique RH. La contrainte budgétaire ne peut être le seul levier de motivation des agents", estime-t-elle.

3-La mutualisation RH comme levier d’action

Afin d’affronter les impacts de la réforme territoriale, qui promet de bouleverser les structures organisationnelles, les DRH des collectivités cherchent des solutions. Le recours à la mutualisation semble être une réponse possible. D’après l’étude, 21 % l’ont déjà déployée afin d’optimiser leurs moyens et leurs ressources. Parmi les autres pistes possibles, les sondés citent le transfert de compétences (en cours de réflexion ou de déploiement chez 79 % des sondés) via la mobilité de personnel entre collectivités et l’évolution des systèmes et des outils RH (69 %). Pour l’heure, "le recours aux centres de services partagés est une idée qui émerge peu", note Véronique Montamat.

4-L’activité RH de plus en plus partagée

Maintenant qu’ils sont outillés d’un système d’information, les services recrutement des collectivités sont plus enclins à partager leurs activités. L’enquête révèle que la totalité des DRH sondés partagent les demandes de congés avec les managers. Les demandes de formation ainsi que le pilotage des entretiens professionnels semblent prendre la même direction puisqu’ils sont respectivement partagés par 56 % et 38 % des collectivités. Les agents sont, eux aussi, mis à contribution : 97 % des collectivités partagent, avec eux, les demandes de congés. La saisie des frais de déplacement et l’accès aux entretiens professionnels sont les actes RH qui s’apprêtent, demain, à être partagés.

5-La prochaine étape ? La dématérialisation RH

Les DRH des collectivités territoriales participent activement à la transformation digitale de leur structure. Ils se déclarent prêts à réinventer leurs modes d’organisation et, notamment, à remplacer progressivement l’usage du papier. Parmi les projets qui contribueront à la transformation numérique, les répondants citent majoritairement la dématérialisation des processus RH administratifs (en cours de réflexion pour 37 % d’entre eux), la création d’un dossier numérique de l’agent (36 %), la dématérialisation des bulletins de paie (35 %), l’accès aux informations RH via des solutions mobiles (25 %) et le recours aux solutions de type cloud/SaaS (18 %).

Transférer cet article à un ami