"Notre levée de 28 millions de dollars est inédite sur le marché des RH", Jonathan Benhamou, PeopleDoc


Par Aurélie Tachot | le vendredi 02 octobre 2015 | Externalisation RH
"Notre levée de 28 millions de dollars est  inédite sur le marché des RH", Jonathan Benhamou, PeopleDoc

PeopleDoc vient d’achever une levée de fonds de 28 millions de dollars auprès de ses actionnaires historiques – Accel Partners, Alven Capital et Kernel Investissements - et de la société Eurazeo. Grâce à ce nouveau tour de table, l’éditeur spécialisé dans la digitalisation des processus administratifs RH, totalise un financement de 50 millions de dollars depuis sa création et devient ainsi la société la plus financée du marché des RH. Une étape qui va permettre à Jonathan Benhamou, son co-fondateur, d’accélérer à l’international.

Dans quel contexte s’est déroulée cette nouvelle levée de fonds ?

A vrai dire, nous n’avions pas prévu de réaliser une levée de fonds ! C’est la société d’investissement Eurazeo qui nous a approchés. Après avoir tissé une relation forte avec elle, nous avons finalement décidé de leur ouvrir notre capital. Ce qui nous a plus chez cette société, c’est qu’elle est française et comprend donc parfaitement les mentalités hexagonales. Par ailleurs, elle dispose d’une vision assez lointaine de PeopleDoc puisqu’elle a pour objectif d’en faire un leader mondial sur le marché de la digitalisation RH. Enfin, Eurazeo est l’actionnaire majoritaire de nombreux grands groupes, qui constituent notre marché prioritaire et que nous allons continuer de pénétrer.

La somme levée – 28 millions de dollars – est exceptionnelle dans la sphère RH. Avec quels arguments avez-vous convaincu les investisseurs ?

Oui, la somme est inédite dans le monde des RH ! Ce qui a plu aux investisseurs, c’est qu’en plus d’être peu concurrentiel, notre marché est quasi-illimité. Nous nous adressons en effet à toutes les entreprises – grandes comme moyennes –, et à tous les pays. Nous arrivons, par ailleurs, au bon moment puisque les équipes RH vivent une révolution digitale. Enfin, notre marché a non seulement été validé par de nouveaux clients, mais également par des partenaires d’intégration, notamment ADP USA, SAP-SuccessFactors et Workday. Pour toutes ces raisons et parce que nous enregistrons une croissance de 100 % chaque année, Eurazeo a estimé que nous jouissions d’un fort potentiel.

Comment votre société s’est-elle développée cette année ?

PeopleDoc a connu une forte accélération ces 18 derniers mois. Nous avons gagné 150 nouveaux clients dans le monde, ce qui porte désormais à 400 le nombre d’entreprises qui digitalisent leurs processus administratifs RH via notre plateforme. Nous avons réussi à convaincre de grands comptes internationaux, notamment American Express et Georgetown University… En France, nous avons signé avec les groupes Yves Rocher, Alten, Auchan… Depuis notre précédent tour de table en mai 2014, nous avons triplé la taille de notre effectif et quadruplé le montant de notre chiffre d’affaires. D’ici trois ans, notre objectif est d’atteindre le cap des 50 millions de dollars de chiffre d’affaires.

Quelle va être votre stratégie suite à cette levée de fonds ?

Notre stratégie va s’articuler autour de trois volets. Primo, nous allons continuer notre développement à l’international. Après les Etats-Unis, nous visons l’Angleterre et le Canada. Secundo, nous souhaitons doubler, le plus rapidement possible, notre effectif lié à la R&D. Cela passera par le recrutement de développeurs informatiques en France, qui seront chargés de consolider nos outils et par des investissements dans la sécurité des données. Enfin, nous prévoyons de renforcer nos équipes commerciales et marketing, à Paris et New York, où nous avons un bureau depuis 2014. Tout ça pour atteindre un objectif : se positionner comme le leader mondial de la digitalisation RH.

Transférer cet article à un ami