Le Big Data au service du pilotage de la masse salariale


Par Aurélie Tachot | le lundi 07 décembre 2015 | Analytics RH
Le Big Data au service du pilotage de la masse salariale

Véritable bête noire des professionnels RH, la gestion de la masse salariale donne également du fil à retordre aux directions financières des entreprises ! Pour aider les équipes dans cette tâche, Cegedim SRH a développé une solution de pilotage. Sa particularité ? Elle s’appuie sur la technologie du Big Data et permet donc de formuler des hypothèses de manière prédictive.

En 2015, toutes les études relatives aux ressources humaines sont arrivées à la même conclusion : la gestion de la masse salariale est un chantier prioritaire pour les professionnels RH. "C’est un sujet qu’ils avaient confié aux directions financières et sur lequel ils deviennent de nouveau décisionnaire. Pour autant, peu d’entre eux sont outillés. La majorité se contente d’Excel, qui montre rapidement ses limites puisque l’environnement légal et conventionnel ne cesse de se complexifier", constate Michel Bedel, directeur de l’offre de Cegedim SRH. Pour aider les entreprises dans cette mission, l’éditeur spécialisé dans la gestion de la paie et des ressources humaines, a lancé, en octobre, une solution SaaS entièrement dédiée au pilotage de la masse salariale, qui s’intègre nativement à la plateforme TEAMSRH mais qui peut aussi s’interfacer avec l’ensemble des SIRH du marché. "Ce qui est innovant dans Teams PMS, c’est qu’il s’appuie sur les technologies du Big Data, qu’on utilise ici à des fins prédictives. Comme il embarque un mini-moteur de paie, l’outil permet aux entreprises d’anticiper les départs à la retraite, d’évaluer les futurs besoins en compétences, de construire un plan RH prévisionnel en fonction d’une pyramide des âges à trois ou cinq ans…", illustre-t-il.

Sécuriser les décisions de politique salariale

Avec Teams PMS, Cegedim SRH va donc au-delà de l’outil de simulation qu’il proposait jusqu’ici en proposant aux entreprises, qui cherchent à avoir des prévisions au plus près de la réalité, de suivre finement l’évolution de leur masse salariale. La preuve par l’exemple : "lorsqu’une entreprise octroie une augmentation ou une prime à ses collaborateurs, elle peut désormais avoir une vue d’ensemble, à moyen et long terme, des impacts que ce type d’actions va générer sur les charges sociales et patronales, sur les mutations, sur les processus de mobilité interne…", précise Michel Bedel. De même, la solution permet de connaître les conséquences, sur la masse salariale, d’une révision du montant du SMIC, d’une opération de fusion-acquisition… Un système de zoom permet enfin aux directions générales dressant leur bilan de fin d’année de comprendre les éventuels écarts entre les actions réalisées et budgétées. La dernière particularité de cet outil, en phase de test au sein de plusieurs grands groupes, c’est qu’il s’adresse à la fois aux services financiers, RH et aux contrôleurs de gestion. "Plusieurs fonctions qui, sur le papier, ne parlent pas le même langage, mais qui peuvent désormais travailler au sein d’une plateforme commune", souligne le directeur de l’offre de Cegedim SRH.

Transférer cet article à un ami