Cegedim SRH accompagne VFD dans la refonte de son SIRH


Par Aurélie Tachot | le mercredi 29 octobre 2014 | Externalisation de la paie
Cegedim SRH accompagne VFD dans la refonte de son SIRH

Il y a un an et demi, le groupe spécialisé dans le transport régulier de voyageurs a souhaité moderniser son outil de gestion de la paie. A l'issue d'un appel d'offres, c'est l'éditeur Cegedim SRH qui a été jugé le plus convaincant. Sa solution SmartRH étant suffisamment flexible pour répondre aux besoins relativement complexes de VFD.

Début 2013, le groupe VFD, qui dénombre 530 salariés dont une majorité de personnels de conduite, a lancé un appel d'offres auprès de plusieurs éditeurs. L'objectif ? Remplacer son outil de gestion de la paie. "Depuis 2007, notre paie était gérée par la solution Axys de l'éditeur Méta4. Nous avons souhaité changer de solution", raconte Evelyne Franiau, directrice générale adjointe et directrice financière de VFD. Si la société d'économie mixte spécialisée dans le transport de voyageurs a jeté son dévolu sur Cegedim SRH et son offre SmartRH, c'est parce qu'il était l'un des rares éditeurs à répondre à son cahier des charges, caractérisé par des besoins spécifiques. "Notre gestion de la paie et des plannings est complexe, du fait de notre organisation multi-sites, d'une variation saisonnière de notre effectif et d'un important taux d'absentéisme, qui implique des calculs de maintien de salaire", explique-t-elle. Le choix de l'éditeur a également été motivé par la simplicité d'utilisation de son outil, la solidité des activités support du logiciel ainsi que l'attractivité du prix.

Le processus de paie davantage automatisé

La solution de l'éditeur permet aujourd'hui à VFD d'avoir une gestion optimisée de la paie de ses collaborateurs. "Nous pouvons désormais générer automatiquement des attestations de travail en cas d'absence de nos salariés, budgéter notre masse salariale, notre premier poste de dépense, grâce à un outil de simulation et, surtout, interfacer cette solution avec notre outil de prépaie édité par ABC Informatique. Au-delà d'un gain de temps, l'outil nous a permis de concentrer nos efforts sur des activités de contrôle et de pilotage plutôt que sur l'exécution manuelle", résume Evelyne Franiau. Si le projet de refonte du SIRH a été initié milieu 2013, les premières paies du groupe ont été éditées quelques mois plus tard, en janvier 2014. Aujourd'hui, malgré une prise en main "tumultueuse" de l'outil, liée à la complexité de son système de paie, la directrice générale adjointe de VFD est satisfaite du résultat. A tel point que d'autres projets avec l'éditeur sont déjà dans les cartons. "Nous envisageons désormais de mettre en place un portail RH et de le relier à l'activité paie, qui dépend, chez nous, de la direction financière, non des RH. D'ici le mois de juillet, nous souhaitons greffer un module d'embauche à ce portail puis, d'ici la fin de l'année, des modules de demande d'acomptes et de congés", confie-t-elle.

Transférer cet article à un ami