Au Digital HeRoes Day®, les RH passent à l'action !


Le lundi 21 novembre 2016 | Publi-reportage - Externalisation de la paie
Au Digital HeRoes Day®, les RH passent à l'action !

Les professionnels RH fourmillent d’idées en matière de digitalisation. A l’occasion de la 2e édition de l’événement Digital HeRoes Day®, l’éditeur PeopleDoc, pionnier et expert de la digitalisation de la fonction RH, leur a donc donné l’opportunité de partager leurs bonnes pratiques pour favoriser l’émergence d’une culture digitale. Voici cinq initiatives RH inspirantes.

1.     Un réseau social en interne

Depuis un an, le groupe Club Med s’appuie sur la version professionnelle du réseau social « Facebook at Work ». L’objectif ? Favoriser la collaboration entre les salariés et le partage de bonnes pratiques, "quels que soient les niveaux hiérarchiques et les situations géographiques des utilisateurs", a expliqué Anne Browaeys-Level, Chief Marketing Digital Technology du Club Med. En plus de rapprocher les équipes à travers le monde, indépendamment des fuseaux horaires, l’outil donne de la visibilité à chaque collaborateur, boostant ainsi leur engagement.

2.     Des processus RH dématérialisés

Le 1er janvier 2015 a marqué le début de la dématérialisation pour le groupe NextRadioTV. La paie, les contrats de travail ainsi que les tickets restaurants ont été les premiers processus administratifs à être digitalisés. "Désormais, tous les documents RH sont à la disposition de nos salariés, via un coffre-fort numérique. Non seulement cela simplifie les processus mais cela sécurise également les délais que nous devons respecter pour la signature de certains contrats", a partagé Stéphanie de Boishéraud, responsable RH de NextRadioTV.

3.     La souplesse du télétravail

Atos voit, dans la digitalisation, l’opportunité d’améliorer les conditions de travail de ses collaborateurs. Pour leur donner un meilleur confort de vie, le groupe propose à ses salariés de télétravailler quelques jours par mois. Un changement de paradigme qui inquiète souvent les managers… A tort, d’après Jean-Michel Estrade, VP RH d’Atos. "Nos managers ne constatent pas de perte de productivité de la part de leurs équipes en télétravail. Pour autant, le dispositif a ses limites. L’entreprise est un corps social qu’il faut reconstituer régulièrement", a-t-il rappelé.

4.     Une plateforme de services RH

En 2014, Biogen a fait le pari de déployer une plateforme de services RH dédiée aux perspectives de carrières, à la rémunération… Le résultat ne s’est pas fait attendre. "Trois jours après le lancement de l’outil « HR Connect », 75 % des salariés s’étaient déjà créés un compte", d’après Adriana Bokel, VP People Services au sein du groupe de biotechnologie. La plateforme a également permis aux équipes RH de s’affranchir des tâches administratives pour se concentrer sur des projets à grande valeur ajoutée relatifs au développement professionnel des salariés, par exemple.

5.     La stratégie dans les mains des salariés

Depuis le mois de juin, le groupe Bel met ses collaborateurs à contribution sur le volet de la stratégie. Via une plateforme collaborative, les salariés sont invités à échanger sur les chantiers prioritaires de l’entreprise, mais aussi à suggérer leurs propres idées. "Cinq mois après la mise en ligne de la plateforme, 350 thématiques ont déjà été abordées et 26 propositions ont fait l’objet d’un vote en ligne. Cinq projets ont finalement été retenus pour mettre l’organisation en mouvement", a indiqué Alban Hardy, directeur de Transformation@Work chez Bel.

Transférer cet article à un ami