"Nous allons continuer à opérer de façon autonome et indépendante", Pierre Soria, SuccessFactors


Le mercredi 13 juin 2012 | SIRH SaaS
"Nous allons continuer à opérer de façon autonome et indépendante", Pierre Soria, SuccessFactors

C’était en décembre 2011. SAP annonçait le rachat de SuccessFactors pour 3,4 milliards de dollars. Le fournisseur SaaS de logiciels de stratégie de gestion d’entreprise venait alors de réaliser 200% de croissance en France. Renault, Atos, Auchan... avaient retenu ses solutions. Rencontre en forme de bilan avec Pierre Soria, Vice-Président Europe du Sud, lors du forum SAP.

 

Quels changements ce rachat a-t-il engendré pour SuccessFactors ?

 

Il n’y a que du positif dans cette acquisition ! Nous sommes aujourd’hui une entreprise SAP mais nous allons continuer à opérer de façon autonome et indépendante tout en tirant parti des synergies. SAP nous apporte plus de moyens qu’auparavant, ainsi notre équipe R&D est passée de 350 à 1000 personnes du jour au lendemain ! C’est un véritable avantage sur les autres acteurs du marché dans la mesure où nous allons être capables d’innover beaucoup plus vite. Nous bénéficions également des contacts de SAP pour mieux pénétrer le marché des grands comptes. C’est donc un double accélérateur : à la fois commercial et en termes d’investissement R&D.

 

Le PDG fondateur de SuccessFactors, Lars Dalgaard, dirige maintenant toute l’activité Cloud au sein de SAP qui veut devenir un acteur majeur dans le Cloud mais n’avait pas de solutions équivalentes aux nôtres. Le rachat récent d’Ariba participe à la même stratégie.

 

Qu’advient-il des solutions SuccessFactors ?

 

La plate-forme SuccessFactors est conservée. Nos solutions interagissent naturellement avec les solutions SAP. Nous avions des clients en commun et des intégrations avaient déjà été réalisées. Les applicatifs sont modulaires et compatibles les uns avec les autres. L’intégration avec SAP a donc démarré. L’engagement de SAP est d’industrialiser ces intégrations afin de rendre disponible un niveau encore plus avancée. Ce devrait être Plug & Play dans les mois qui viennent.

 

Vous venez d’annoncer la migration de SuccessFactors sur la plateforme SAP HANA...

 

En effet, depuis le mois de décembre, nous travaillons sur des projets qui visent le redéploiement d’un certain nombre d’applications sur HANA In-Memory Computing. Nous avons tiré profit de HANA pour ré architecturer notre offre afin de délivrer un service plus rapide avec des applications qui fonctionnent beaucoup plus vite. La technologie est d’ailleurs généralisée sur toutes les offres Cloud de SAP. Nos solutions Cloud Workforce Analytics et Workforce Planning fonctionneront sur HANA d’ici la fin du troisième trimestre 2012.

 

Cette interview a été réalisée avant le SuccessConnect de Londres. A l’occasion de cet évènement, plusieurs annonces importantes seront faites. Notre journaliste, présente à Londres, nous fera part de ces nouveautés très rapidement.

 

Propos recueillis par Magali Morel 

 

Transférer cet article à un ami