Les nouvelles fonctionnalités d'Oracle PeopleSoft HCM 9.1


Le lundi 10 octobre 2011 | SIRH SaaS
Les nouvelles fonctionnalités d'Oracle PeopleSoft HCM 9.1

Oracle vient d’actualiser PeopleSoft HCM 9.1 dans le but de coller davantage aux besoins des entreprises. On y trouve une évolution dans les paiements, la formation, la prise en compte du personnel et l’utilisation technique.

Que ce soit pour répondre aux besoins actuels des entreprises ou pour s’aligner avec les autres éditeurs, Oracle vient d’inclure de nouvelles fonctionnalités à son progiciel de gestion intégré Oracle PeopleSoft HCM 9.1. Première nouveauté : la prise en compte des standards SEPA dans le paiement des salaires. Celle-ci permettra notamment de faciliter les paiements entre différents pays d’Europe. Oracle a également adapté son système central de gestion de manière à supporter la quatrième édition de SCORM 2004 afin de mieux répondre aux demandes de formation au sein des entreprises. Autre changement : la possibilité pour les salariés de visualiser l’évolution de leur rémunération. Enfin, la nouvelle version de PeopleSoft HCM 9.1 devrait apporter davantage de souplesse et de facilité aux utilisateurs techniques lorsqu’ils mettent en place des règles personnalisées dans PeopleSoft Time & Labor 9.1.

Boîte à outils

« Cette version 9.1 apporte des fonctionnalités additionnelles qui peuvent intéresser les clients utilisant déjà le parc PeopleSoft. Pour les autres, elle ne se démarque pas par rapport aux solutions proposées par les éditeurs en mode Saas », estime Jean-Marc Froment, cofondateur de ConvictionsRH, cabinet spécialisé dans l’accompagnement des évolutions de la fonction RH. L’un des avantages pour les utilisateurs du progiciel est de pouvoir prendre en compte une partie des nouveautés s’ils le désirent. Plus largement, « PeopleSoft donne la possibilité de décloisonner les modules pour toutes les fonctionnalités qu’ils proposent », fait remarquer Jean-Marc Froment. Néanmoins, la mise en place d’un tel progiciel est souvent longue et coûteuse malgré son aspect « boîte à outil » et la possibilité qu’il offre de satisfaire la majorité des besoins des entreprises. C’est ce qui explique pourquoi les PME préfèrent investir de plus en plus dans les solutions en mode Saas pour la gestion de leur capital humain.

Aurélie Le Caignec

Transférer cet article à un ami