Tribune - Site mobile vs Application : Faux débat, Antoine David


Le mardi 19 février 2013 | Emploi sur mobile
Tribune - Site mobile vs Application : Faux débat, Antoine David - D.R.
La question au cœur de toutes les préoccupations actuelles a-t-elle vraiment lieu d’exister ? Commençons par déblayer quelque peu le terrain…

Le principal avantage du site mobile : La compatibilité multi-devices, en français, le fait qu’un unique développement soit nécessaire pour rendre le site accessible sur l’ensemble des terminaux qui possèdent un navigateur web (IOS, Android, Blackberry, Internet Explorer, FIrefox)

Ainsi, qui dit multi-plateformes dit visibilité accrue.

Continuons avec un autre point fort du site mobile : un Référencement naturel optimal car affranchi de toute appartenance à une quelconque boutique d’application. Encore une fois, la visibilité est maximisée.
Autre atout essentiel du  site, il est « ready to click », autrement dit disponible immédiatement. C’est-à-dire : aucun délai de validation par Monsieur store.

Dernier atout et pas des moindres : son coût attractif ! (Entre 7000 et 15000 euros en moyenne). En effet, le développement d’un site mobile est moins complexe que celui d’une application, ce qui réduit sensiblement son coût global.

Contrairement au site mobile, la construction d’une application mobile est davantage pensée dans l’optique d’une stratégie plus orientée « customer centric ». En d’autres termes, l’entreprise met l’accent sur une expérience utilisateur riche et différenciante.

La stratégie “customer centric” a toujours existé mais s’est particulièrement développée ces vingt dernières années. L’avènement des nouvelles technologies a conduit les entreprises à considérer chacun de leur client comme des individus distincts avec des besoins spécifiques.
La puissance du mobile réside justement dans sa capacité à faire de nous des êtres uniques : Quoi de plus personnel qu’un mobile ?

Outre cette personnalisation, l’expérience utilisateur est plus riche, de par l’utilisation des technologies digitales et interactives qu’offre le mobile : géolocalisation, vidéo, customisation, alerting, mode déconnecté et réalité augmentée. Ces dernières permettent de créer un dialogue plus solide entre les mobinautes, tablonautes et la marque.
L’option push, tant qu’elle est utilisée avec modération et pertinence, peut se révéler être un allié de taille propice à la fidélisation des utilisateurs, potentiels clients de la marque.
En termes de viralité, l’application domine largement. Sociale par nature, elle entretient des liens plus que privilégiés avec les réseaux sociaux.

En conclusion, pour créer une expérience mobile complète et performante, il est nécessaire de posséder les deux services en magasin. Il est évident que le site est un premier pas vers le monde mobile et que l’application est un produit plus aboutit.
Ce que vous devez garder en tête : le site mobile est en quelques sortes un teaser qui doit amener à l’application afin de transformer votre prospect en client.

Par Antoine DAVID, fondateur de Rue de l’emploi

Transférer cet article à un ami