Les trois nouveautés de l’application mobile de RegionsJob


Par Aurélie Tachot | le jeudi 09 juin 2016 | Emploi sur mobile
Les trois nouveautés de l’application mobile de RegionsJob

En février dernier, RegionsJob a débuté une vaste réflexion autour des usages mobiles de ses services, qui a abouti sur le développement d’une nouvelle application mobile dédiée à la recherche d’emploi. Matching affinitaire, notifications par push, nouveau dispositif de candidature… Zoom sur les trois nouveautés à retenir de cette refonte.

Des fonctionnalités de profiling

Pour rapprocher les candidats et les recruteurs, RegionsJob s’appuie sur une technologie de data mining qui lui permet de profiler ses utilisateurs. Grâce à cette approche, le site emploi peut désormais suggérer, via son application, des offres d’emploi qui soient "véritablement alignées avec les attentes des candidats", explique David Beaurepaire, responsable développement et stratégie. Concrètement, l’application utilise non seulement les critères renseignés par le candidat lors du téléchargement de l’application (poste, localisation…) mais elle analyse également son comportement de navigation (offres consultées, temps passé sur les annonces…) A partir de ces informations, RegionsJob est ensuite en mesure d’envoyer, via des notifications, les offres d’emploi les plus adaptées à ses mobinautes, quelques minutes après qu’elles aient été publiées par les recruteurs.

L’acte de candidature facilité

Jusqu’ici, l’usage mobile était orienté vers la consultation des offres (qui est passée de 5 % à 35 % depuis 2011), et non vers l’acte de candidature. Mais ça, c’était avant. Car depuis quelques mois, "les choses s’accélèrent". Pour accompagner ce mouvement, RegionsJob a simplifié l’acte de candidature au sein de sa nouvelle application. Et compris que les candidats avaient rarement leur CV enregistrés au sein de leur smartphone. "Il suffit désormais que le CV ait été préalablement déposé sur notre site pour que le candidat puisse lier son CV au formulaire de candidature mobile", indique David Beaurepaire. Etant donné que de nombreux candidats conservent leurs documents dans des espaces de stockage en ligne, l’accès au cloud a également été facilité. Les plus réticents peuvent, quant à eux, prendre en photo leur CV pour le joindre à leur candidature.

Un message d’accompagnement pré-rempli

Lorsqu’ils répondent à une offre d’emploi depuis leur mobile, les candidats peuvent désormais  adjoindre, à leur dossier, une lettre de motivation ou un message d’accompagnement pré-rempli par RegionsJob. "Celui-ci a beau être personnalisable, 93 % des candidats envoient leurs candidatures avec ce message non modifié", constate David Beaurepaire. Preuve en est que la lettre de motivation vit actuellement ses dernières heures ! Plus de trois mois après son lancement, le responsable développement et stratégie dresse un premier bilan positif de cette application. "Grâce à ces améliorations continues, qui touchent également notre site web, la proportion de candidatures envoyées via les mobiles a été multipliée par 5 depuis 2011. Au mois de mai, nous en avons dénombré plus de 120 000", conclut-il.

Transférer cet article à un ami