L’iPhone au service des ressources humaines


Le mardi 07 septembre 2010 | Emploi sur mobile
L’iPhone au service des ressources humaines

Après Stepstone, Cadremploi, LinkedIn et Viadeo, c’est au tour de l’Apec de lancer son application iPhone. En pleine expansion, la tendance permet aux jobboards et autres réseaux sociaux de satisfaire clients et utilisateurs tout en augmentant leur visibilité sur le marché.

Les fonctionnalités proposées par les jobboards sur iPhone sont généralement assez semblables : accès à l’ensemble des offres d’emploi, géolocalisation, recherche multicritères, mémorisation et transfert des annonces intéressantes, éventuellement rubrique conseil agrémentée de vidéos… Avec son application lancée début septembre, Stepstone offre par ailleurs une option originale grâce à Google Maps : les candidats peuvent baser une recherche sur leur localisation à l’instant T. 

Les réseaux sociaux, comme Viadeo, donnent accès via leur application aux principales fonctionnalités du site, pour peu qu’elles soient adaptables au smartphone. Il est par exemple possible de transférer les informations du compte Internet à l’iPhone, de suivre l’actualité de son réseau et de mettre à jour sa liste de contacts.

Le but : offrir « le marché dans la poche », résume Jean-Pascal Szelerski, directeur des services Web de l’Apec. C’est aussi la raison pour laquelle le projet a mûri pendant plusieurs mois chez l’Association pour l’emploi des cadres avant d’être lancé pour de bon : « nous voulions proposer un outil qui corresponde aux attentes des utilisateurs. Nous avons travaillé avec nos clients pour développer une application en adéquation avec les besoins du marché ». Et la demande était bel et bien présente, le marché du recrutement en ligne bénéficiant d’ores et déjà de ces applications. Celle de l’Apec à elle seule a été téléchargée en moyenne 1 500 fois par jour depuis son lancement le 30 août.

A venir…

L’iPhone n’est pas la seule cible de ces précurseurs : Viadeo a également développé l’outil pour Android et compte s’attaquer bientôt au Blackberry. De son côté, Stepstone a adapté l’application à l’iPad et à l’iPod Touch. En ce qui concerne l’Apec, il faudra attendre encore un peu, explique Jean-Pascal Szelerski. « Nous y travaillons, mais nous avons d’abord voulu privilégier l’iPhone, qui touche une très large population de cadres. »

Reste que certains acteurs incontournables du recrutement et des ressources humaines n’ont pas encore saisi l’opportunité : à quand les appli Monster et Pôle Emploi ?

Séverine Dégallaix

Transférer cet article à un ami