Job2Day lance le premier salon de recrutement sur mobile


Le vendredi 23 juillet 2010 | Emploi sur mobile
Job2Day lance le premier salon de recrutement sur mobile

Créateur des Waliidays, les premiers salons de recrutement virtuels destinés au continent africain, Tcherno Baldé innove en lançant sur le marché français Job2Day. Le concept de cette start-up : organiser conjointement sur le web et sur téléphones mobiles des salons de recrutement. Coup d’envoi du premier événement le 27 septembre prochain.

C’est une remarque faite par un responsable d’Orange lors d’une édition des Waliidays qui a donné à Tcherno Baldé l’idée de lancer sur le marché hexagonal Job2Day : « Ils étaient curieux et étonnés de constater que nous avions réussi à rassembler des personnes qu’ils n’arrivent d’ordinaire pas à rencontrer lors d’un salon traditionnel ». Une remarque qui fait boule de neige dans la tête de cet ingénieur de formation. Il développe alors sa propre technologie afin d’organiser parallèlement sur le net et sur téléphones mobiles des salons de recrutement.

« Comme dans un salon traditionnel, chaque entreprise participant à l’événement disposera d’un stand sur lequel les candidats retrouveront ses offres d’emploi, ses vidéos ainsi qu’une présentation de ses activités », précise Tcherno Baldé. Sur ce stand, les candidats pourront également s’inscrire pour passer un entretien avec un recruteur. Un rendez-vous qui pourra ensuite se dérouler soit par voie de webcam ou de téléphone mobile. Pour chaque événement, une application iPhone permettra effectivement aux candidats de retrouver l’ensemble des stands des entreprises participantes. Sur le site dédié au salon ou sur l’application iPhone, au moment de la demande de rendez-vous, un temps d’estimation avant l’entretien sera donné. Et si le candidat choisit d’être contacté sur son mobile, il recevra un SMS lui précisant le moment auquel il sera contacté.

Pour les entreprises, les gains sont multiples estime le fondateur de Job2Day : « Cela donne la possibilité de toucher des candidats passifs, des personnes en poste qui ne se déplaceraient pas pour un salon traditionnel ». Tout en supprimant les contraintes et les coûts associés à la logistique, les entreprises développent aussi par ce biais, une image employeur dynamique et innovante. « Elles se donnent également la possibilité de recruter au niveau national et donc d’attirer plus de candidats », ajoute-t-il.

Destinée en priorité aux grandes entreprises, cette solution coûtera entre 5 000 et 10 000 euros pour un salon mutualisé et pourra atteindre 30 000 euros pour un événement sur-mesure dédié à une seule société.

Actuellement en cours de préparation, le premier salon qui sera organisé du 27 septembre au 1er octobre prochain sera destiné à la campagne de recrutement d’un grand groupe de téléphonie mobile, « nous sommes également en discussion avec plusieurs entreprises pour un autre salon mobile qui se déroulera avant fin 2010 », remarque Tcherno Baldé.

Pour assurer son développement Job2Day a déjà conclu plusieurs partenariats, notamment avec Multipositing et Doyoubuzz. « L’idée est de jouer sur la complémentarité. Ainsi, les CV Doyoubuzz peuvent être utilisés pour postuler lors de nos salons et les entreprises clientes de Multiposting auront la possibilité de multi-diffuser leurs annonces sur chacun de nos événements. » Pour assurer son développement, la start-up, qui compte organiser entre 6 et 10 salons de recrutement en 2011, s’appuie également sur les conseils de deux mentors : Pierre Cannet, dirigeant du cabinet de conseil Blue Search et Olivier Fécherolle, directeur général de Viadeo.

Sarah Bacha



Transférer cet article à un ami